Source ID:20110924LA0091; App Source:cedromItem

Sur le divan avec Mitsou

Stéphanie Vallet
La Presse

Mitsou Gélinas est, pour la sixième année, porte-parole de la Fondation du cancer du sein du Québec et de La Course à la vie CIBC, qui se tiendra le dimanche 2 octobre et donnera le coup d'envoi au mois de sensibilisation à la santé du sein.

«Il s'agit de demander aux femmes, aux hommes et aux enfants de participer à l'événement, autant à Montréal, où plus de 20 000 personnes sont attendues au parc Maisonneuve, qu'à Québec et Sherbrooke. L'objectif est bien sûr de recueillir des fonds, mais on en fait un événement très festif pour les gens qui vivent avec le cancer du sein. J'ai besoin de la Course pour aller à la rencontre des gens pour qui on fait ce travail-là. Les dons ont permis de mettre sur pied deux unités mobiles de détection du cancer du sein qui vont dans les régions éloignées comme le Grand Nord où les hôpitaux sont moins accessibles», précise-t-elle.

Mitsou participe aussi à la dernière campagne Centraide aux côtés de sa soeur Abeille. «Ils avaient besoin d'un coup de main. Ça a été assez critiqué à cause de la nudité, mais ma réponse à ça, c'est: vous rappelez-vous la dernière campagne? L'important était de se faire entendre», dit-elle.

Mitsou anime depuis 12 ans l'émission matinale de NRJ, C't'encore drôle. Femme d'affaires à la tête de Dazmo, sa boîte de production, qui compose entre autres les trames sonores de Mauvais karma et des Parent, elle a décidé de revenir en mai dernier à ses premières amours, avec On vole, un titre créé en collaboration avec le groupe Creature.

«J'ai eu ma crise de la quarantaine. J'ai réalisé que je pouvais revenir tout en douceur à la chanson en me servant de mon site internet. Ce qui me rebutait, c'était de devoir faire un album et la run delait qui vient avec. Maintenant, j'ai deux options de collaborations pour le prochain titre», révèle Mitsou. La chanteuse nous a également dévoilé qu'elle chantera une chanson sur le prochain album de Gilles Vigneault, qui sortira au début de la prochaine année.

Prochain défi: la production. «À un moment, il va falloir que je sois plus sérieuse et que je produise une émission de télévision ou un film. J'ai plusieurs idées de films. Je suis même allée cogner à la porte de Denise Robert pour lui laisser Elles ont fait l'Amérique, un livre de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque, qui ferait un très bon long métrage. La série web m'intéresse aussi beaucoup, j'ai un pilote que je suis en train de produire et qui parle du courage des gens qui se sont lancés dans le vide», avance-t-elle.

Q/R

Si tu étais une chanson?

Je serais Le cinéma de Claude Nougaro. Elle est rythmée et musicalement, absolument superbe. Ce sont des paroles très visuelles et hyper sensuelles, où on imagine tout. Je l'écoute depuis l'âge de 7 ans parce que j'ai eu très jeune une grande période Nougaro dans ma vie. J'ai piqué l'album à mon père et je l'écoute encore.

Si tu étais un plaisir coupable?

Dépenser trop sur mon cellulaire pour parler avec mes amis. Ça sert aux affaires, mais aussi à parler aux gens qui nous manquent. C'est un petit plaisir coupable. Il y a aussi la téléréalité Keeping Up With the Kardashians.

Si tu étais une personnalité qui a marqué l'histoire?

Je suis passionnée par Mina Hubbard. Son histoire est racontée dans De remarquables oubliés, un livre de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque. C'est une femme qui, au début des années 1900, a traversé le Labrador. Son mari y avait fait une expédition quelques mois auparavant et était mort de froid. Elle a marché en sa mémoire et fait cette grande expédition.

Si tu étais une guerre?

La guerre des roses de Clin d'oeil en ce moment. Tous les artisans du magazine et de la Fondation du cancer du sein du Québec ont travaillé main dans la main pour pouvoir faire une campagne de financement intéressante. Cette guerre-là m'interpelle, c'est la guerre des femmes et des hommes qui vivent avec le cancer.

Qui serait l'invité d'honneur au souper de tes rêves?

Richard Béliveau. Si je veux faire un souper réussi avec différentes personnes de différents milieux et que je leur dis qu'il est là, tout le monde est intéressé.

Quel était ton premier disque et ton premier livre?

Mon premier disque, je crois que c'était Let's Dance de David Bowie ou Who Can It Be Now de Men At Work. Mon premier livre, c'est Ticletin le réveil dodo, un livre pour enfants écrit dans les années 70 en joual.

La chose la plus folle que quelqu'un a faite pour toi?

Sans contredit, c'est cette belle demande en mariage de mon chum. Il n'y a rien qui se compare à ça dans ma vie et souvent dans celle des autres. Les hommes lui en veulent beaucoup d'avoir fait un mariage-surprise comme celui-là!

Ce que tu détestes par-dessus tout?

L'odeur du goudron.

Quelle est ta plus mauvaise habitude?

J'ai toujours l'impression que, où que j'aille, ça va me prendre 10 minutes. J'ai du mal à évaluer le temps que ça va me prendre pour me rendre quelque part.

Quel est ton rêve le plus fou?

Ce serait de vivre mes rêves. Ce sont les cours de photographie et de peinture que je veux prendre. Peindre plus, écrire un livre, faire un album juste à la guitare. Je ne sais pas quand je vais le faire. Plein de petits rêves. Tu me diras que je ne vois pas assez grand, mais c'est ce qui me plaît. Ce sont de beaux rêves pour moi.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer