Source ID:; App Source:

Violation de vie privée : Madonna obtient gain de cause

Madonna, à Londres, en septembre 2008.... (Photo: AP)

Agrandir

Madonna, à Londres, en septembre 2008.

Photo: AP

Agence France-Presse
Londres

La Haute Cour de Londres a condamné lundi un journal britannique à verser des indemnités à la chanteuse américaine Madonna qui lui réclame cinq millions de livres pour avoir publié des photographies «privées» de son mariage avec Guy Ritchie en 2000.

Le juge David Eady s'est prononcé en faveur de la chanteuse, et des audiences auront lieu l'année prochaine pour déterminer le montant des dommages.

Madonna réclame plus de 5 millions de livres (9,35 millions $) pour violation de sa vie privée au tabloïd britannique Mail on Sunday qui, le 19 octobre 2008, a publié 11 photographies de son mariage avec Guy Ritchie célébré le 22 décembre 2000 en Écosse.

Le couple a annoncé son divorce le 15 octobre 2008.

La chanteuse a lancé des poursuites après cette publication, réclamant «plus de cinq millions de livres, qui est la valeur estimée des photographies», a précisé l'avocat de la chanteuse, Matthew Nicklin, lors d'une audience lundi devant la Haute Cour.

Une porte-parole de Madonna a précisé que toute indemnisation serait reversée à la fondation Raising Malawi, organisation caritative créée par la chanteuse pour venir en aide aux orphelins du sida au Malawi où elle a adopté un enfant, David, âgé de trois ans.

L'avocat a expliqué qu'aucune photographie de cet événement «totalement privé» n'avait été publiée auparavant dans le monde et que seul le photographe de renom français Jean-Baptiste Mondino avait pris des photos lors de la cérémonie.

«Les photographies qu'il a prises ont été données au requérant (Madonna) comme cadeau personnel», a poursuivi M. Nicklin, précisant qu'elles étaient conservées dans un album dans la résidence de la chanteuse à Beverly Hills, à Los Angeles.

Selon lui, elles ont été copiées «subrepticement» par un décorateur d'intérieur, qui faisait des travaux dans cette propriété.

M. Nicklin a ajouté que le tabloïde britannique, qui a déboursé 5000 livres (9350 $) pour les clichés, «n'a fait aucune tentative pour défendre ses actions» et a reconnu avoir commis une violation de la vie privée et des droits d'auteur. 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer