L’exposition Portraits et mode – Photographes du Québec au-delà des frontières rassemble au musée McCord Stewart le travail de 17 photographes du Québec qui rayonnent sur la scène internationale.

Dès qu’on entre dans la première salle de l’exposition, nous sommes impressionnés par les très belles photographies en noir et blanc de Nelson Mandela, Céline Dion, Félix Auger-Aliassime. Ces portraits sont signés par Carl Lessard, un des photographes québécois les plus remarquables. « J’essaie toujours d’aller chercher l’émotion à travers les images, et pour cela, il faut que les personnes s’abandonnent devant l’objectif, et que leur ego s’envole, pour les rendre plus vraies. Ça peut prendre 1000 photos avant d’obtenir la bonne, et pour d’autres personnes ce sera 200, 50 ou 20 photos, et parfois il suffit d’une seule », confie Carl Lessard, rencontré lors de la visite de presse de l’exposition.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Le photographe Carl Lessard, devant ses photos, à l’exposition Portraits et mode – Photographes du Québec au-delà des frontières

« On célèbre le talent et la créativité de ces photographes contemporains, originaires du Québec ou issus de l’immigration, qui rayonnent dans le monde entier à travers leurs différents genres de photographies », explique Thierry-Maxime Loriot, commissaire de l’exposition, qui est aussi derrière les expositions à succès La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles et Thierry Mugler : couturissime. Il a réuni des photographes établis et émergents de plusieurs générations : Monic Richard, Carl Lessard, Max Abadian, Shayne Laverdière, Norman Jean Roy, Royal Gilbert, Nelson Simoneau, Sacha Cohen, Andréanne Gauthier, Xavier Tera, Oumayma Ben Tanfous, Cristina Garceau, Richard Bernardin, William Arcand, Villedepluie, Étienne Saint-Denis et Alex Black.

Photos de stars

Les portraits des stars sont nombreux et le visiteur sera comblé devant les photographies de Lady Gaga, Nicole Kidman, Leonard Cohen, Julia Roberts, Mika, Isabelle Boulay, Xavier Dolan, Charlotte Cardin, Eve Salvail ou encore Zinédine Zidane, notamment. On peut y admirer tout au long de l’exposition le style unique de ces photographes à travers des clichés de personnalités et d’anonymes. Les salles sont colorées en fonction des différents univers des photographes, chacun mis en valeur dans un espace qui lui est réservé. Une vingtaine de contenus audiovisuels produits par Rodeo FX explique la démarche artistique de chaque photographe et donne aussi la parole à certains artistes photographiés.

  • Julia Roberts, Los Angeles, 2020

    PHOTO SHAYNE LAVERDIÈRE, FOURNIE PAR LE MUSÉE MCCORD STEWART

    Julia Roberts, Los Angeles, 2020

  • Céline Dion, Montréal, 2000

    PHOTO CARL LESSARD, FOURNIE PAR LE MUSEE MCCORD STEWART

    Céline Dion, Montréal, 2000

  • Mika, Paris, 2023

    PHOTO ROYAL GILBERT FOURNIE PAR LE MUSEE MCCORD STEWART

    Mika, Paris, 2023

  • Leonard Cohen, Montréal, 2001

    PHOTO MONIC RICHARD, FOURNIE PAR LE MUSEE MCCORD STEWART

    Leonard Cohen, Montréal, 2001

  • Lady Gaga, New York, 2010

    PHOTO MAX ABADIAN, FOURNIE PAR LE MUSEE MCCORD STEWART

    Lady Gaga, New York, 2010

  • Zinédine Zidane, Ibiza, 2023.

    PHOTO XAVIER TERA, FOURNIE PAR LE MUSÉE MCCORD STEWART

    Zinédine Zidane, Ibiza, 2023.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ces photographies exposées, c’est un portfolio de notre héritage culturel québécois et on peut être fiers de ces photographes qui représentent la diversité du Québec d’aujourd’hui. Ils se distinguent par leur approche humaniste et par cette recherche de l’authenticité », souligne Thierry-Maxime Loriot. Ce dernier souhaite montrer que tous ces photographes ont le Québec comme point commun et qu’ils ont appris la photographie ici, de manière autodidacte ou dans des collèges.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Thierry-Maxime Loriot, commissaire de l’exposition Portraits et mode – Photographes du Québec au-delà des frontières

On peut venir de la Gaspésie, des Laurentides, de Tunisie ou d’Iran et faire une carrière internationale. Il n’y a pas de limites ni de frontières. Il y a la liberté de créer et le fait de se démarquer par sa créativité. J’espère que ça va inspirer les plus jeunes.

Thierry-Maxime Loriot, commissaire de l’exposition

Max Abadian a photographié les plus grandes stars de la planète, dont Lady Gaga, Nicole Kidman, Jane Fonda, Julianne Moore, Cindy Crawford, et est reconnu partout dans le monde pour son style très élégant. Né en Iran, il immigre d’abord en Allemagne, puis s’installe à Montréal, dans les années 1990, à 20 ans, et étudie la photographie au collège Dawson. Il a collaboré à de prestigieux magazines, Vogue, Vanity Fair et Elle, et a même signé la pochette de l’album de Lady Gaga The Remix, en 2010. Quel est le secret d’une photo réussie ?

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Le photographe Max Abadian, devant ses photographies, à l’exposition Photographes du Québec, au-delà des frontières

« Il faut, dès les premiers instants, créer une complicité avec la personne qu’on va photographier. Que ce soit une actrice hollywoodienne, un mannequin ou un inconnu, il faut tisser une relation privilégiée avec notre sujet, sentir le côté humain, et avoir une bonne énergie qui se dégage pendant la séance photo », dit-il, en entrevue lors de la visite de l’exposition. Il y a aussi des moments inattendus : « Lors d’une séance photo pour un magazine, Lady Gaga m’a demandé de rester pour réaliser d’autres photos, pour elle, et finalement, c’était pour sa pochette d’album ! », explique-t-il, encore étonné.

Au moment de concevoir l’exposition, ce qui a interpellé Thierry-Maxime Loriot, c’est que personne dans son entourage n’était capable de nommer un photographe québécois. « Faites le test autour de vous, les gens vont citer des artistes d’arts visuels comme Jean Paul Riopelle, Paul-Émile Borduas, Marcelle Ferron… mais aucun photographe, alors qu’ils s’illustrent dans le monde entier ! J’espère, avec cette exposition, que vous allez retenir leur nom, et leur talent. »

Un très beau livre accompagne l’exposition. Intitulé Au-delà des frontières, il rassemble plus de 268 clichés réalisés par les 17 photographes de l’exposition. Il est publié par le musée McCord Stewart et BT Publishers sous la direction de Thierry-Maxime Loriot et d’Anne Eschapasse, présidente et cheffe de la direction du musée McCord Stewart.

L’exposition Portraits et mode – Photographes du Québec au-delà des frontières est présentée au musée McCord Stewart jusqu’au 29 septembre.

Consultez le site de l’exposition