(Paris) Un dessin inédit représentant le premier nu connu du peintre Michel-Ange et dont la valeur est estimée à 30 millions d’euros (41,2 millions $), a été dévoilé jeudi à Paris par la maison Christie’s avant sa mise aux enchères le 18 mai.

Publié le 7 avril
Agence France-Presse

« On dénombre moins de dix dessins de Michel-Ange encore en main privée », affirme Hélène Rihal, directrice du département des dessins anciens chez Christie’s, à propos de cette œuvre de jeunesse du génie de la Renaissance italienne (1475-1564).

Datant de la fin du XVe siècle, cette œuvre a longtemps « échappé à l’attention des spécialistes » et témoigne d’un « bel état de conservation », a souligné la maison de ventes.

Le dessin réalisé à la plume et à l’encre brune a été mis en vente en 1907 à l’hôtel Drouot sous la classification « École de Michel-Ange », avant d’être attribué au maître en 2019 seulement, dans le cadre d’un inventaire pour une collection privée française.

En septembre 2019, il a été déclaré « trésor national » pour le patrimoine français, ce qui interdit toute sortie du territoire national pendant trente mois et donne à l’État français et ses musées l’opportunité de le racheter.

Aucune offre n’ayant été faite pendant cette période, le dessin va être exposé à Hong-Kong puis à New York afin d’attiser l’intérêt de collectionneurs locaux et étrangers, d’ici la vente aux enchères. Les amateurs d’art pourront également l’admirer à Paris, à partir du 13 mai.

Ce croquis aux dimensions d’une feuille A4 semble s’inspirer d’une fresque du peintre Masaccio (Le baptême des néophytes) et illustre l’intérêt de Michel-Ange, également sculpteur, pour la représentation du corps masculin.