(Grigny) Plus de 200 œuvres de l’artiste de rue britannique Banksy sont exposées jusqu’au 10 juillet à Grigny (au sud de Paris), au cœur du quartier de la Grande Borne, grâce à une collection privée, une initiative pour faire « rentrer l’art dans les quartiers ».

Agence France-Presse

Dessins, pochoirs, cartes postales, pochettes d’albums, affiches, fanzines… « Il s’agit d’objets faisant partie de son parcours d’artiste engagé, très souvent édités en série limitée mais qui ne sont pas les œuvres que l’on connaît le plus », détaille le collectionneur François Berardino, qui avait découvert Banksy en 2007 alors qu’il était en voyage à Londres pour un festival de théâtre.

« Je me suis retrouvé par hasard dans l’atelier du graffeur sans le connaître », se souvient-il, lui qui était reparti avec deux dessins dans un sac, et a ensuite multiplié les achats de ses œuvres en « chinant sur l’internet ».

Depuis, le collectionneur n’a jamais eu de contacts directs avec l’artiste britannique.

L’exposition est en accès libre aux Ateliers du théâtre et des arts à Grigny pour « faire rentrer l’art dans les quartiers » et « sensibiliser la population », explique le collectionneur.

« Avec cette exposition, ça change. Car de Grigny on parle toujours en mal. Maintenant on parle de la ville pour une expo », commente un jeune habitant de 21 ans, Chris Zola.

Ville la plus pauvre de France métropolitaine, Grigny compte une quinzaine de fresques et plus de 40 œuvres d’art de rue partout dans la ville, grâce au travail depuis plusieurs années de la compagnie Constellation.

L’exposition va voyager dans plusieurs villes en France. Les fonds seront reversés à l’association de sauvetage en haute mer SOS Méditerranée.

L’œuvre de Banksy, qui serait natif de Bristol au Royaume-Uni, est aussi célèbre que prisée. Mais l’artiste, très engagé notamment pour la cause des migrants, protège farouchement son anonymat.

En mars 2021, un de ses tableaux, mettant les soignants à l’honneur, s’était envolé aux enchères au prix record de 19,48  millions d’euros à Londres.

Consultez le site des Ateliers du théâtre et des arts de Grigny