La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé lundi que le gouvernement du Québec allait soutenir le projet de transformation du Musée d’art contemporain (MAC) de Montréal, afin de réaménager et d’améliorer l’immeuble, et bonifier son intégration au complexe de la Place des Arts.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

La contribution de Québec à ce projet, qui permettra de doubler l’espace d’exposition d’oeuvres et d’agrandir les espaces éducatifs, s’élève à 30 millions (sur un coût total de 57 millions). Le gouvernement du Canada et la fondation du MAC participent également au montage financier. Les travaux préparatoires débuteront à l’été 2021.

« Je me réjouis de cette annonce qui marque officiellement le début d’une nouvelle et grande étape qui nous mènera à rouvrir un Musée d’art contemporain transformé, innovant et inspirant, à la hauteur de ses ambitions, a commenté John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC. Le MAC restera actif entre-temps, et nous travaillons actuellement à la relocalisation des activités dans un lieu externe. Nous ferons une annonce détaillée à ce sujet au cours des prochains mois. »

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Le directeur général et conservateur en chef du Musée d’art contemporain, John Zeppetelli.

La Société québécoise des infrastructures a été désignée comme gestionnaire du projet.