(Londres) L’artiste urbain britannique Banksy espère récolter plus de 3 millions de livres (3,5 millions d’euros) pour le service public de santé britannique avec la vente aux enchères d’un de ses tableaux offrant de l’« espoir » en pleine pandémie de coronavirus.  

Agence France-Presse

Banksy avait donné une œuvre, intitulée « Game Changer » (« Voilà qui a changé la donne ») à l’hôpital de Southampton (sud de l’Angleterre), en mai 2020, pendant la première vague de la pandémie de COVID-19.

Elle représente en noir et blanc un petit garçon jouant avec une poupée d’infirmière portant un masque et une cape. Le garçonnet a jeté ses figurines de Batman et Superman à la poubelle.

Le plus célèbre des street-artistes anonymes a décidé de mettre aux enchères la toile originale pour lever des fonds pour le NHS, le service public de santé. Une reproduction de l’œuvre restera elle à l’hôpital.  

Pour Christie’s, qui organise la vente, le tableau constitue un « hommage personnel à ceux qui continuent d’inverser le cours de la pandémie ».  

« Le Game Changer de Banksy a représenté une lumière d’espoir pour le personnel et les patients de l’hôpital de Southampton et l’artiste a souhaité le vendre aux enchères au profit du NHS », a expliqué Katharine Arnold, codirectrice, chargée de l’art d’après-guerre et contemporain en Europe chez Christie’s.

Mme Arnold a souligné que l’œuvre « rend hommage à la force et à la résilience » des employés du NHS.

Proposé aux enchères le 23 mars, « Game Changer » est estimé entre 2,5 et 3,5 millions de livres.

En donnant l’œuvre aux soignants en mai dernier, l’artiste leur avait laissé un mot indiquant : « Merci pour tout ce que vous faites. J’espère que cela égayera un peu le lieu, même si ce n’est qu’en noir et blanc. »