(Espoo) Prendre de la hauteur pour en révéler la finesse : en Finlande, un artiste en herbe et une poignée de volontaires remportent un grand succès auprès du public et des médias avec une immense œuvre d’art tracée avec leurs pas dans la neige.

Agence France-Presse

L’œuvre de 160 mètres de diamètre signée Janne Pyykkö, semblable à un mandala vu d’en haut, a été réalisée le week-end dernier et est aujourd’hui considérée comme le plus grand dessin sur la neige du pays nordique.

Vue du sol, difficile d’en percevoir toute la beauté. Mais quand on s’élève dans le ciel, se révèle alors la beauté sophistiquée de rosaces entremêlées.

« C’était un défi pour moi de tout expliquer et de maintenir l’enthousiasme de tout le monde pour le projet — et ça a marché ! », a expliqué à l’AFP Janne Pyykkö, un consultant en informatique à l’origine de l’œuvre.

PHOTO PEKKA LINTUSAARI, ASSOCIATED PRESS

Janne Pyykkö a recruté des volontaires dans les rangs d’un groupe d’amateurs de raquettes.

Voulant simplement « créer quelque chose de beau » dans les 30 centimètres de neige qui recouvrent un terrain de sport d’Espoo, en banlieue d’Helsinki, Janne Pyykkö a d’abord dessiné son projet sur ordinateur.

Il a ensuite recruté des volontaires dans les rangs d’un groupe d’amateurs de raquettes. Sur place, ils ont utilisé des cordes pour tracer des cercles parfaits selon un motif dessiné sur une carte.

Ensuite, « nous avons passé trois heures en rigolant et en marchant » sous un soleil hivernal par -10 degrés, se rappelle Elena Ceccarelli, l’une des volontaires.

« C’était très difficile de comprendre à quoi cet art allait ressembler » lorsqu’on mettait un pied devant l’autre sur l’épais manteau blanc, explique de son côté, Petri Teralainen, un autre volontaire.

PHOTO PEKKA LINTUSAARI, ASSOCIATED PRESS

Les participants ont utilisé des cordes pour tracer des cercles parfaits selon un motif dessiné sur une carte.

« C’était donc génial de voir la photo d’en haut, c’était parfait », se félicite-t-il aujourd’hui.

Janne Pyykkö dit avoir déjà d’autres projets en tête, bien qu’« un peu plus petits, peut-être ».

« Mais comme les gens sont si enthousiastes, je pense qu’il y aura de nouveaux dessins dans la neige dans les semaines à venir », promet-il.