En ces temps particuliers où tout le monde doit rester à la maison, un regard sur soi s’impose. Pour un amateur de photo, une lentille macro permet de poser un regard neuf sur les détails du quotidien. Le photographe Martin Chamberland a tenté l’expérience.

Martin Chamberland Martin Chamberland
La Presse

Avec la pandémie, l’univers de chacun rétrécit. Pour Martin Chamberland, c’était l’occasion de suivre une vieille idée : faire des photos macro de la vie de tous les jours, dans la maison et autour. « Dans la plupart des cas, j’ai utilisé un ou deux flashes et quelques subterfuges afin de mieux contrôler la lumière », explique le photographe. Si vous tentez vous aussi l’expérience, vous pouvez lui envoyer vos clichés par courriel.