Si vous vous promenez au centre-ville de Québec ou à Lévis, vous apercevrez peut-être des collages de personnages en chute libre. C’est le nouveau projet de l’artiste de Québec Wartin Pantois, intitulé Ruissellement, qui aborde la question des inégalités sociales, mais aussi l’entraide qui en découle.

léa Martin
Le Soleil

Les premiers personnages ont été collés mardi, mais le produit final a été dévoilé vendredi matin. Ce nouveau projet donne suite à celui qu’il avait fait sur le mur du théâtre La Bordée, à Québec, intitulé La beauté sauvera le monde.

Dans ce projet, des personnages lèvent les bras au ciel pour réceptionner un homme en chute libre. « À la base, je voulais travailler sur l’entraide et les inégalités sociales et est venue l’idée du ruissellement », explique l’artiste que l’on reconnaît comme étant le « Banksy de Québec ».

> Lisez la suite de l’article sur le site du Soleil