Plusieurs artistes et talents émergents de la région montréalaise se sont affrontés lors de la troisième Art Battle de la saison. Le photographe Martin Chamberland a capturé ce processus de création en direct.

Martin Chamberland Martin Chamberland
La Presse

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Pendant ces soirées mensuelles, le public est appelé à désigner l’artiste vainqueur au terme de chacun des trois tours de 20 minutes, puis à la fin de la soirée. Sur la photo, Anie-Jade Glazer peint un visage.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Avant de se lancer dans leur création respective, les participants ont dix minutes pour préparer leur peinture et leurs couleurs qu’ils choisissent sur une table mise à leur disposition.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Les spectateurs présents, qui votent avec leur cellulaire pour leur tableau préféré, peuvent déambuler à leur guise pour apprécier les tableaux qui prennent vie devant leurs yeux.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

À la fin de chaque round, les toiles sont accrochées au mur afin que les gens puissent voter pour celle qu’ils préfèrent. 

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Né en 2001 à New York, le mouvement Art Battle n’a cessé de prendre de l’ampleur au fil du temps. Il se déroule désormais dans une centaine de villes du monde. Sur la photo, Pénélope Angelin est en pleine action lors de la réalisation de sa toile.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

La peinture en direct, c’est du sérieux ! Les gagnants des soirées organisées dans les différentes villes du pays se retrouveront en finale nationale l’été prochain. Sur la photo, Cathy Beaudin lors d’un des rounds.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Un championnat mondial rassemblera les représentants des différents pays à Tokyo, en octobre prochain. Sur la photo, Emmanuel Noël, lui, a peint sa toile au sol.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

C’est finalement, Pénélope Angelin qui a remporté l’Art Battle de vendredi soir et a reçu les félicitations d’un spectateur de la soirée.