Des momies égyptiennes, la créativité de la civilisation inca, l’art ludique de l’artiste bicéphale COZIC et les portraits fictifs de la peintre Janet Werner. Les musées québécois plongent, cet automne, dans l’histoire de l’art, de l’Antiquité à nos jours.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Momies égyptiennes : Passé retrouvé, mystères dévoilés

C’est la grande exposition de la rentrée. En première nord-américaine, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente un très attendu déploiement de momies égyptiennes, une expo montée par le British Museum.

Le visiteur découvrira la vie reconstituée de six Égyptiens ayant vécu entre 900 ans avant Jésus-Christ et l’an 180 de notre ère. L’exposition comprend 200 artefacts du musée londonien.

À noter que, dès le 17 septembre, le musée rendra aussi hommage à Jean McEwen (1923-1999) avec Peintures barbares, une sélection d’œuvres du peintre montréalais faisant partie de la collection du musée.

MBAM

Du 14 septembre au 2 février

Consultez le site du musée : https://www.mbam.qc.ca/

Les Incas… c’est le Pérou !

PHOTO HUGO MAERTENS, FOURNIE PAR LE MUSÉE DE POINTE-À-CALLIÈRE

Figurine féminine habillée, Pérou, culture inca, Horizon récent, 1450-1532. Collection P. & D. Janssen-Arts, L’Agence des Arts et du Patrimoine de la communauté flamande et le MAS, Anvers.

Le musée d’histoire et d’archéologie de Pointe-à-Callière offre cet automne une immersion dans la riche civilisation des Incas qui fut à son paroxysme de 1450 à 1532 dans la cordillère des Andes, soit sur un territoire comprenant l’Équateur, le Pérou, la Bolivie et une bonne partie du Chili.

L’expo comprend 300 objets, dont des pièces d’orfèvrerie, des bijoux, des vases, des ornements, des masques funéraires, des vêtements et des créations de plumes provenant de grandes collections européennes.

Elle est réalisée en collaboration avec les Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles.

Pointe-à-Callière

Du 27 novembre au 13 avril

Consultez le site du musée : https://pacmusee.qc.ca/fr/

COZIC. À vous de jouer

PHOTO GUY L’HEUREUX, FOURNIE PAR LE MNBAQ

D’amour tendre, 1973, COZIC, peluche, nappe ouatée, 164 cm x 400 cm x 100 cm. Collection Giverny Capital.

Prix du Gouverneur général, cette année, et Prix Paul-Émile-Borduas, en 2015, le duo d’artistes COZIC, formé de Monic Brassard et d’Yvon Cozic, partenaires dans la vie comme dans l’art, a plus de 50 ans de carrière artistique ensemble.

Le Musée national des beaux-arts du Québec rend hommage aux deux artistes avec une rétrospective d’envergure qui mettra en lumière leur avant-gardisme, leur souci du partage et cet humour qui ne les a jamais quittés.

Car le visiteur s’immerge littéralement dans l’œuvre de COZIC, et cette exposition présentée à Québec sera aussi une aventure ludique qui devrait captiver les petits comme les grands !

MNBAQ

Du 10 octobre au 5 janvier

Consultez le site du musée : https://www.mnbaq.org/

Janet Werner

PHOTO GUY L’HEUREUX, FOURNIE PAR LE MACM

Untitled (Gallery), 2017, Janet Werner, huile sur toile, 223,5 cm x 170 cm. Collection Banque nationale.

La peinture est célébrée cet automne au Musée d’art contemporain de Montréal avec un survol des dix dernières années de création de la peintre montréalaise Janet Werner.

Connue pour sa pratique, depuis une vingtaine d’années, du portrait fictif, elle met en scène des sujets inventés avec un style de peinture qui lui est propre, teinté de mystère et de subjectivité.

Certaines de ses œuvres sont créées dans l’esprit du cadavre exquis des surréalistes, à partir de photos de mode découpées.

Au-delà du portrait, Janet Werner peint aussi des intérieurs, notamment ses lieux de travail et de vie.

MAC

Du 31 octobre au 5 janvier

Consultez le site du musée : https://macm.org/