Grosse moisson cet automne pour les arpenteurs invétérés de galeries d’art et d’événements d’arts visuels. Les expositions regorgent de trésors en cette rentrée… Bonnes visites !

Éric Clément Éric Clément
La Presse

PHOTO FOURNIE PAR LA GALERIE PFOAC

Rodin retravaillé, 2019, Adad Hannah, acrylique, peinture, impression numérique, 91 cm x 61 cm.

Galerie PFOAC

Adad Hannah et Meryl McMaster
Du 14 septembre au 19 octobre

Doublé de choix chez Pierre-François Ouellette cet automne : Adad Hannah revient en force avec Rodin retravaillé, une série produite en collaboration avec le musée Rodin de Paris. Et Meryl McMaster expose Clin d’œil à la série Aussi vaste que le ciel. Une partie de ce corpus est présentée aux Rencontres photographiques d’Arles.

PHOTO FOURNIE PAR LA FONDERIE DARLING

Untitled (Human Face), 2017, Javier González Pesce, photographie

Fonderie Darling

Archipel des invisibles
Du 19 septembre au 8 décembre

Honneur à l’Amérique latine, à la Fonderie. Avec un solo du Chilien Javier González Pesce et trois artistes des Caraïbes, Deborah Anzinger (Jamaïque), Leasho Johnson (Jamaïque) et Joiri Minaya (République dominicaine). Des expos qui se rejoignent sur des thématiques de disparition, de camouflage et de surexposition. fonderiedarling.org

Galerie Simon Blais

Isabelle Guimond et Mathieu Lefèvre
Du 11 septembre au 12 octobre

Premier solo de la peintre Isabelle Guimond chez Simon Blais. La compétition des bonnes nouvelles est consacrée au thème de la ruine en tant que motif. Elle est accompagnée de quelques petits bijoux du regretté Mathieu Lefèvre, mort en 2011.

PHOTO FOURNIE PAR LA BACA

Louis David Riel (d’après Jacques Louis David), 2009, David Garneau, huile sur toile, deux panneaux, 244 cm x 152 cm

Biennale d’art contemporain autochtone

Conflicting Heroes
Jusqu’au 3 novembre

La BACA présente Conflicting Heroes à la maison de la culture de Verdun. Dix artistes autochtones y traitent de leur vision du héros : Sonny Assu, Nathalie Ball, Dayna Danger, Nicholas Galanin, David Garneau, Leonard Getinthecar (Nicholas Galanin & Jerrod Galanin, en collaboration avec Nep Sedhu), Kent Monkman, Caroline Monnet, Jessie Short et Skawennati.

PHOTO FOURNIE PAR LA GALERIE ANTOINE ERTASKIRAN

Fallen, 2019, Jane Corrigan, huile sur toile, 91 cm x 78 cm

Galerie Antoine Ertaskiran

Jane Corrigan
Du 4 septembre au 12 octobre

Premier solo, avec Of The Air, de Jane Corrigan, chez Antoine Ertaskiran. Une peinture figurative et imaginative que l’on décrit comme « une sorte d’impressionnisme de la bande dessinée ».

Phi

Phil Collins – Eva et Franco Mattes 
Du 8 novembre au 15 mars

Phi présente deux expos en parallèle. Phil Collins, au 465, rue Saint-Jean, sur le rôle de la musique dans la pratique de l’artiste britannique. Et My Generation, d’Eva et de Franco Mattes (artistes italiens établis à New York), au 451, rue Saint-Jean. « Eva et Franco Mattes dissèquent, testent et redéfinissent les frontières d’Internet. »

PHOTO DAVID K. ROSS, FOURNIE PAR LA GALERIE PATRICK MIKHAIL

Mock-up for ZSC Stadion, Zürich. Caruso St John Architects, 2019, David K. Ross, impression chromogénique, 62,5 po x 47 po

Galerie Patrick Mikhail

David K. Ross
Jusqu’au 19 octobre

La galerie du Mile End propose de nouvelles photos du Montréalais David K. Ross, qui s’est intéressé à de grandes maquettes de réalisations architecturales de par le monde. Un regard fascinant qui fera l’objet d’une publication par Standpunkte Press, en Suisse, au printemps.

PHOTO GAÉTAN BERTHIAUME, FOURNIE PAR VIATOUR-BERTHIAUME

Une des sculptures en bois du corpus La boîte à jouets de Fred, des sculpteurs Marie-Annick Viatour et Gaétan Berthiaume, qui ont créé des sculptures miniatures incarnant des personnages des contes de Fred Pellerin.

Maison des écrivains 

Viatour-Berthiaume 
Du 19 septembre au 5 décembre

Les œuvres du duo de sculpteurs québécois Viatour-Berthiaume étant inspirées de textes d’auteurs, l’Union des écrivains et écrivaines du Québec (UNEQ) et le Festival international de la littérature (FIL) lancent une rétrospective de leurs sculptures en bois. L’expo présentée dans la maison d’Émile Nelligan porte sur la façon dont ils ont gravé les univers de Michel Tremblay, Kim Thúy, Fred Pellerin et Boucar Diouf.

PHOTO ALAIN PAIEMENT, FOURNIE PAR LA GALERIE HUGUES CHARBONNEAU

Grand rassemblement (Vive la sociale), 2019, Alain Paiement, montage photographique. Le sous-titre Vive la sociale renvoie à un tableau de James Ensor datant de 1888, intitulé L’entrée du Christ à Bruxelles, dont les dimensions sont comparables.

Galerie Hugues Charbonneau

Alain Paiement
Du 5 septembre au 12 octobre

La galerie du Belgo présente deux nouvelles photos monumentales d’Alain Paiement, dans le cadre de Momenta. Deux photomontages numériques sur l’effet de foule et les migrations. Un projet sur lequel il a travaillé quatre ans.

Maison des arts de Laval

Louis-Philippe Côté et Gabrielle Boucher
Du 8 septembre au 3 novembre

La Maison des arts présente Échos, une expo de peintures de Louis-Philippe Côté. Des œuvres « entre apparition et effacement ». Avec Se plaire à l’usage, elle fait aussi une place aux œuvres de l’artiste de Portneuf Gabrielle Boucher qui donne un nouveau sens à des objets du quotidien.

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉCOMUSÉE DU FIER MONDE

File d’attente à la porte de l’Œuvre de la soupe, à l’Asile de la Providence, vers 1930. Archives Providence, Montréal.

Écomusée du fier monde

Déjouer la fatalité
Du 12 septembre au 9 février

L’écomusée présente Déjouer la fatalité : pauvreté, familles, institutions. L’histoire des quartiers ouvriers de Montréal marquée par des organismes de charité. Pour sortir de l’oubli « les personnes considérées à l’époque comme indigentes, malades, folles, dépendantes, déviantes, délinquantes ou incapables ».

PHOTO FOURNIE PAR LA GALERIE YOUN

Vue de l’atelier de Guillaume Klootier avec, au milieu, son huile sur toile récente intitulée KRAG 45.

Galerie Youn

Guillaume Klootier
Du 12 septembre au 17 novembre

La galerie de Juno Youn ose Planète KRAG, un solo d’un diplômé de Concordia, Guillaume Cloutier (devenu Klootier), qui a reçu le prix de dessin John J.A. Murphy Cecil Buller.

PHOTO FOURNIE PAR ARTCH

Are You More Breast, de la série Installations féminines, 2018, Clara Couzino, objets trouvés, peinture, photographie numérique, 16 po x 12 po

Square Dorchester

Artch
Du 12 au 15 septembre

Deuxième édition de Artch, la vitrine d’art contemporain émergent organisée par Art souterrain. Avec 23 artistes de la relève, dont Alex Coma, Clara Couzino, Colas Eko, Geneviève Cadieux-Langlois, Janna Yotte, Jérémie St-Pierre, Marko Tonich et Saba Heravi.

PHOTO PHILIPPE BLANCHARD, FOURNIE PAR L’ATELIER CIRCULAIRE

Brouillages/Interference Patterns, 2019, Philippe Blanchard, montage photographique

Atelier circulaire

Philippe Blanchard
Du 6 septembre au 5 octobre

Établi à Toronto, Philippe Blanchard présente Brouillages/Interference Patterns, mêlant photographie, art imprimé, sculpture et mise en scène.

Enfin, en région, à noter une expo de Denis Bordeleau au Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Saint-André-Avellin, du 14 septembre au 22 novembre. Et une de Jocelyn Robert, Conjonctures, jusqu’au 27 octobre, au Centre d’exposition Expression, à Saint-Hyacinthe.