(Repentigny) L’architecte du Stade olympique de Montréal, Roger Taillibert, expose jusqu’au 29 septembre prochain une sélection de ses peintures et dessins au Centre d’art Diane-Dufresne à Repentigny, dans Lanaudière.

La Presse canadienne

L’exposition intitulée Taillibert : Volumes et lumière est un corpus d’œuvres, jamais dévoilé au public, qui a été réalisé par M. Taillibert tout au long de sa carrière. Le centre d’art affirme que ses tableaux laissent deviner une figuration ayant pour thèmes de prédilection l’architecture, le sport et la nature.

Le corpus d’œuvres proposé a été réalisé en France et au Québec. Roger Taillibert, qui est âgé de 93 ans, réside habituellement à Paris, mais plusieurs mois par année, depuis plus de 45 ans, il séjourne à Saint-Sauveur-des-Monts, dans les Laurentides.

Les visiteurs du Centre d’art Diane-Dufresne auront aussi l’occasion de voir un documentaire inédit de l’éditeur et producteur bien connu Alain Stanké, réalisé avec M. Taillibert entre Paris et Saint-Sauveur-des-Monts. L’architecte s’y révèle et partage des souvenirs et anecdotes, de son enfance à aujourd’hui.

Le Centre d’art Diane-Dufresne, qui est situé sur l’Allée de la Création à Repentigny, a ouvert ses portes en 2015. Il présente l’exposition Taillibert : Volumes et lumière tous les jours, sauf le lundi.

L’admission est gratuite pour les membres du centre, de même que pour les personnes âgées de moins de 18 ans. On demande 5 $ aux résidents de Repentigny et 8 $ aux gens de l’extérieur de la ville.