La photographe américaine Nan Goldin a participé à une manifestation, hier, aux Harvard Art Museums, à Cambridge, au Massachusetts.

Éric Clément LA PRESSE

Elle protestait contre les liens du musée avec la famille Sackler, propriétaire de la société Purdue Pharma, fabricant du médicament antidouleur OxyContin, qui est lié à la crise des opioïdes qui frappe les États-Unis.

Selon ArtNews, Nan Goldin a demandé, plus tôt cette année, à l'Université Harvard de refuser tout don de la famille Sackler et de ses organismes philanthropiques.

Les Centers for Disease Control and Prevention estiment que, de 1996 à 2016, plus de 200 000 personnes sont mortes aux États-Unis de surdoses liées à des ordonnances d'opioïdes.