Quelles sont les expositions à voir ce week-end?

Éric Clément LA PRESSE

MARTINE BIROBENT

La fondatrice de La Galerie des Nanas, à Danville, en Estrie, s'est éteinte le 30 mars, à l'âge de 60 ans. En hommage à celle qui avait exposé, ces dernières années, aux biennales Hors Normes, de Lyon, et Out of the Box, de Genève, ainsi qu'aux Outsider Art Fair de Paris et de New York, une expo de ses oeuvres est présentée à Danville jusqu'au 11 juin. Ses cendres ont été placées dans le tronc de sa sculpture La femme volcan, exposée pour l'occasion. 

Pusipos - Rétrospective 1996-2016, hommage à Martine Birobent, à La Galerie des Nanas (85, rue Daniel-Johnson, Danville), jusqu'au 11 juin

NARCISSE E. ESFAHANI

La galerie Mekic présente jusqu'au 24 mai une sélection de 22 photographies de l'artiste d'origine iranienne Narcisse E. Esfahani. L'exposition La ville dissimulée est une recherche artistique sur l'hiver à Montréal en accordant la priorité aux sensations et à cette ambiance glaciale que l'on connaît bien...

À la galerie Mekic (4438, rue De La Roche, Montréal), jusqu'au 24 mai

AZED

Formé des artistes France Arseneault et Aimé Zayed, le duo AZed présente une expo intitulée Transgénèse, Sculptures et estampes à la Galerie d'art du Parc, à Trois-Rivières, jusqu'au 29 mai. « Corps hybride, corps machine ou corps sexué, les sculptures composites invitent le regardeur à se positionner par rapport à son altérité et à repenser son identité », indique le duo d'artistes. 

À la Galerie d'art du Parc (864, rue des Ursulines, Trois-Rivières), jusqu'au 29 mai

Photo Narcisse E. Esfahani, fournie par la galerie Mekic

Sans titre, 2015, de Narcisse E. Esfahani, 60 cm x 90 cm

Photo Alice Mestriner, fournie par le duo AZed

Vue de l’exposition Transgénèse, Sculptures et estampes, présentée à la galerie d’art du Parc, à Trois-Rivières, jusqu’au 29 mai.