Un album de calligraphie vieux de 600 ans et remontant à la dynastie Ming a été vendu pour 14 millions de dollars à New York jeudi, un record pour des peintures chinoises vendues hors d'Asie, a indiqué la maison d'enchères Sotheby's.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est le magnat chinois Liu Yiqian qui a emporté l'enchère, très disputée, de cet album qui avait été estimé entre 100 000 et 150 000 dollars.

La fortune personnelle de cet ancien chauffeur de taxi devenu homme d'affaires et qui est l'un des plus grands collectionneurs d'art chinois est estimée à 1,37 milliard de dollar par le magazine Forbes.

L'album, un sûtra composé de 39 feuilles, provient d'une importante collection japonaise et toutes les autres oeuvres similaires connues sont déjà entre des mains chinoises.

Liu Yiqian avait déjà déboursé 36 millions de dollars en 2014 pour acquérir une toute petite coupe à vin de la dynastie Ming, battant le record mondial pour de la porcelaine chinoise.