Source ID:; App Source:

Le musée Lalique accueille des oeuvres de Picasso

La sculpture Toro fabriquée en 1962 par Egidio... (Photo: AFP)

Agrandir

La sculpture Toro fabriquée en 1962 par Egidio Costantini avec la collaboration de Pablo Picasso.

Photo: AFP

Agence France-Presse
Wingen-sur-Moder, France

Sculptures, vases ou installations contemporaines: une exposition du musée Lalique présente à partir de vendredi des oeuvres issues de la collaboration entre l'artisan verrier italien Egidio Costantini (1912-2007) et sept grands artistes du XXe siècle comme Picasso, Chagall ou Ernst à Wingen-sur-Moder en Alsace.

«Le verre et les grands maîtres de l'art moderne» s'ouvre sur deux profils noirs face à face sur un support de verre, une oeuvre de Braque et Costantini intitulée La rencontre, pour symboliser la démarche du sculpteur de verre.

L'exposition présente en tout 18 oeuvres en verre, issues de la collaboration entre Costantini et des maîtres de l'art moderne et contemporain dans les années 1950 et 1960.

Passionné, l'éditeur et artisan souffleur de verre est conscient que seul il n'apportera rien de décisif au travail de cette matière et décide d'offrir son savoir-faire technique à des artistes qu'il choisit et contacte par courrier dans les années 1950.

Cette entreprise débouche sur de nombreuses rencontres. Le Corbusier, Calder ou Jean Cocteau vont ainsi collaborer avec le Vénitien qui traduira en formes, couleurs et reliefs les dessins préparatoires des artistes.

«Egidio Costanti pense avec le coeur et c'est par le souffle des forges du coeur qu'il prolonge les audaces transparentes et gracieuses de Venise», disait Jean Cocteau, qui a donné son nom à l'atelier vénitien du souffleur de verre: «La forge des anges».

La rencontre avec Picasso sera décisive. C'est le cubiste qui a demandé à Costantini de travailler sur «les impossibilités du travail du verre», raconte Véronique Brumm, directrice du musée. Un défi qui a donné naissance à des sculptures d'animaux émanant du trait et de l'univers du peintre, et auquel le verre donne une nouvelle dimension.

Les oeuvres réalisées avec Marc Chagall sont fidèles à l'identité picturale du peintre, comme l'illustrent le bleu, la matière et les sujets entremêlés de la sculpture sur verre Les Amoureux.

Si les premières réalisations restent attachées à la dimension utilitaire du verre (vases, amphores,...), les dernières s'en détachent, comme les installations contemporaines de bulles de verres sur plaques d'acier créées avec Lucio Fontana.

Le travail de Costantini est exposé jusqu'au 3 novembre au musée Lalique, un centre d'art créé en 2011 et consacré aux créations du joaillier-verrier René Lalique (1860-1945), situé à proximité de l'usine Lalique.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer