Plus de 2200 musées de 41 pays européens dont 1100 en France, participeront à la 5e édition de la Nuit européenne des musées le samedi 16 mai, qui permet de découvrir les musées en nocturne et dans une ambiance insolite, a annoncé le ministère français de la Culture.

Mis à jour le 8 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

La manifestation qui propose de visiter différemment, le soir et gratuitement, les musées et leurs collections, avait attiré en 2008 1,5 million de visiteurs en France, a indiqué la directrice des musées de France Marie-Christine Labourdette qui lançait mardi soir la manifestation au musée de l'Orangerie.

La Nuit des Musées qui a démarré en France en 1999 et s'est étendue à l'échelle européenne en 2005, propose cette année «d'encourager la rencontre entre les musées et la création dans toute sa diversité» (spectacle vivant, sciences et techniques, etc.), selon le ministère.

À l'occasion de l'événement, les musées rivalisent d'imagination pour proposer des animations insolites, parcours originaux, ateliers, concerts, visites à la bougie...

En Europe, la manifestation accueille cette année pour la première fois la République de Saint Marin. En Suisse à Délémont, le visiteur participera à un procès de sorcellerie, en Suède à Umea à une chasse au trésor et à des performances d'artistes à Moscou en Russie.

La Nuit des musées est placée sous le haut patronage du Conseil de l'Europe, qui fête cette année son 60e anniversaire en ouvrant le Palais de l'Europe à Strasbourg. Elle est pour la première fois placée sous le patronage de l'UNESCO, qui ouvrira son siège à Paris.

La Nuit est également partenaire de la Journée internationale des musées de l'ICOM (Comité international des musées).