Soir de première au Musée des beaux-arts de Montréal, alors qu’on inaugurait la semaine dernière les mercredis festifs, où l’avenue du Musée, piétonne, devient le théâtre de tous les possibles, le temps d’un été.

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Le Musée offre encore cinq soirées de fête sur l’avenue qui la borde. Notez à votre agenda : la semaine prochaine, le mercredi 17 juillet, ce sera au tour du chanteur et guitariste du groupe Suuns, Ben Shemie, de faire danser les spectateurs. On annonce un « univers psychédélique et onirique combinant musique électronique et pop expérimentale ». Il sera accompagné de DJ Raven.

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Il n’y a pas de frais pour participer aux soirées festives du musée. Les activités commencent généralement à 17 h et les prestations musicales s’échelonnent durant la soirée. S’y mélangent, dans la foule, les touristes qui s’y trouvent par hasard, les artistes qui en profitent pour faire des esquisses et les visiteurs du musée. Et les plus futés qui avaient prévu le coup !

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

DJ Sugarface BelFo était aussi de la partie, mercredi dernier. Il n’y aura pas que de la musique lors de ces soirées spéciales, mais aussi du cinéma – mais plus tard dans la saison, pour avoir un peu de pénombres en début de soirée. Le mercredi 4 septembre, on présentera Close, de Lukas Dhont, lauréat du Grand Prix du Festival de Cannes en 2022, qui aborde avec beaucoup d’humanité le thème de la diversité.

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

La foule qui était présente lors de la première soirée a, de toute évidence, beaucoup apprécié le spectacle. On recommande le mercredi 14 août alors que la rappeuse Emma Beko sera présente. Gros avantage de cette formule : vous pouvez prendre des risques et sortir de votre zone de confort culturelle !

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

C’est la firme montréalaise NIPPAYSAGE qui a transformé l’avenue du Musée en une aire de détente cet été, accessible en tout temps. On peut y apprécier le jardin de sculptures. Les soirs de fête, on ajoute un service de bar, ou de maïs soufflé pour la soirée cinéma en plein air !

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Le musée offre aussi des visites guidées extérieures – il y en a le mercredi 10 juillet. Les visiteurs font le tour des pavillons en compagnie des guides du musée, qui présentent les œuvres et l’art public qui entourent l’établissement. Il y a trois autres visites prévues : les 24 juillet, 7 août et 21 août. L’activité commence à 18 h 30 et est offerte pour tous les détenteurs d’un billet d’admission générale.

PHOTO CHARLES WILLIAM PELLETIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Dernier rappel, essentiel ! Il n’y a pas que les musiciens au Musée des beaux-arts cet été, il y a aussi… les Flamands ! Vice, vertu, désir, folie : trois siècles de chefs d’œuvres flamands y est présentée jusqu’en octobre. L’exposition présente d’une surprenante façon les œuvres de cette époque lointaine, mais qui semblent incroyablement contemporaines. Troublant.

Consultez le site de l’évènement