Minecraft, l’un des jeux vidéo les plus célèbres et les plus vendus de l’histoire, sera au centre d’une toute nouvelle expérience multimédia qui va s’ouvrir à Dallas. Et les créateurs en sont québécois.

Le studio Supply+Demand, dont la maison mère est à Bromont, a remporté l’appel d’offres international de Microsoft pour développer une expérience immersive inspirée du célèbre jeu vidéo à l’esthétique si particulière. Son titre : Minecraft Experience.

Olivier Goulet, fondateur et président-directeur général du studio, explique : « Nous avons approché Microsoft pour obtenir les droits du jeu. L’idée leur a plu et ils ont décidé de faire un appel d’offres à l’international. C’est cet appel que nous avons remporté. »

Pourquoi s’intéresser au jeu Minecraft ? « C’est un jeu qui s’inscrit bien dans notre philosophie de créer des expériences narratives et éducatives. C’est un jeu auquel les enfants peuvent jouer sans problème. Il y a une belle éthique derrière ce jeu où tout le monde gagne… C’est un jeu qui intéresse les jeunes comme les adultes. On m’a dit récemment que Robert Lepage avait modélisé ses spectacles sur Minecraft ! »

Plus de 70 personnes travailleront à l’élaboration de cette expérience immersive hautement interactive où les participants devront s’acquitter d’une mission : sauver un village en proie à une attaque de zombies. Pour ce faire, ils devront récolter des ingrédients qui serviront à créer un antidote pour guérir les morts-vivants.

Équipés d’un cube illuminé qui vibre lorsque certains gestes sont accomplis, les participants se promèneront dans sept salles distinctes pour tenter de sauver le plus de villageois possible. Au total, l’activité va s’étendre sur une heure.

« C’est vraiment une expérience axée sur la participation. Nos expositions ne sont pas que des boîtes noires avec des projections où le public reste passif », dit Olivier Goulet.

Minecraft Experience sera à la croisée entre les jeux d’évasion, l’arcade et l’expérience immersive. Et nul besoin de connaître le jeu pour s’amuser.

Olivier Goulet, fondateur de Supply+Demand

Il ajoute : « On ne va pas recréer le jeu comme à la maison. On compte plutôt offrir un autre point de vue sur ce jeu, mais en respectant à 100 % les codes, la mécanique et l’esthétique ».

Une technologie qui se démarque

Pour réaliser ce projet, l’équipe de Supply+Demand va utiliser une technologie qu’elle a elle-même développée et qui a été utilisée dans divers projets, notamment au Telus Spark Science Center de Calgary, où plusieurs expositions immersives ont été présentées.

« C’est une technologie d’exposition 100 % québécoise qui est complètement modulable. Elle permet par exemple aux musées de présenter différentes expositions au cours d’une même journée », indique Olivier Goulet.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Olivier Goulet et Nassib El-Husseini, président-directeur général des 7 doigts. La troupe circassienne a investi dans l’aventure Minecraft Experience.

Ce dernier, qui a dirigé le département multimédia du Cirque du Soleil pendant 5 ans en plus d’avoir fondé la boîte Geodezik, compte plus de 25 années d’expérience dans le milieu des arts multimédias. Il a notamment collaboré aux spectacles d’artistes tels Taylor Swift, les Foo Fighters ou encore Michael Bublé.

Il l’admet toutefois sans détour : l’occasion de collaborer avec Microsoft sur Minecraft Experience pourrait servir de tremplin à la jeune entreprise multimédia fondée il y a trois ans et demi.

C’est un projet d’envergure qui pourrait nous ouvrir bien des portes. Déjà, nous travaillons à aller chercher des droits sur d’autres propriétés intellectuelles. Et plusieurs annonces sont prévues dans les prochains mois.

Olivier Goulet, fondateur de Supply+Demand

Bref, le studio québécois semble avoir le vent dans les voiles. Chose certaine, le projet Minecraft fait déjà tourner des têtes. « Une tournée nord-américaine est en train de s’organiser. Le projet va passer par l’Europe. Et aussi par le Canada », assure Olivier Goulet, qui ajoute que des expériences immersives signées par Supply+Demand seront présentées sous peu au Québec. « Ça s’en vient », lance-t-il.

Les 7 doigts impliqués dans l’aventure

La grande majorité des employés qui vont œuvrer à l’élaboration de Minecraft Experience travailleront à partir des studios de la troupe des 7 doigts, situés sur le boulevard Saint-Laurent. En effet, la compagnie de cirque est actionnaire minoritaire dans Supply+Demand et finance en partie Minecraft Experience.

Pour Nassib El-Husseini, président-directeur général des 7 doigts, l’implication de la troupe circassienne dans la jeune entreprise multimédia est une façon d’encourager « un nouveau fleuron local ».

« Nous travaillons avec Olivier depuis plusieurs années. Il nous a notamment aidés sur le spectacle Pub Royal. Pour Les 7 doigts, investir dans ce studio et dans le projet Minecraft représente une façon d’augmenter nos revenus autonomes. Car les temps sont durs actuellement pour le milieu des arts vivants au Québec… »

Minecraft Experience sera présentée à Dallas à compter du 20 septembre. Les billets sont déjà en vente.

Consultez le site de l’évènement (en anglais)

Qu’est-ce que Minecraft ?

Dans ce jeu, seuls des blocs sont utilisés pour représenter la réalité. Le joueur est immergé dans un monde en trois dimensions et peut interagir avec le monde, en cassant ou en plaçant les blocs.

En mode créatif, le joueur peut recréer des monuments célèbres ou modéliser ce qui lui plaît. Le joueur peut créer ses propres objectifs et partager ses créations.

Dans le mode survie, il doit récolter des ressources pour survivre face aux menaces.

Le jeu a été créé en 2009 par le Suédois Markus Alexej Persson et plus de 300 millions d’exemplaires de Minecraft ont été vendus à travers le monde depuis, ce qui en fait le jeu vidéo le plus vendu de l’histoire, selon Microsoft.