Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Publié le 19 mai

Rufus Wainwright à Wilfrid-Pelletier

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

Déjà presque deux ans que l’excellent Unfollow the Rules, son neuvième album studio, est sorti. En fin de tournée nord-américaine, l’intemporel Rufus Wainwright viendra enfin le présenter ici, le 20 mai à Québec au Palais Montcalm et le 21 mai à Montréal à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts. Pour l’occasion, le chanteur sera entouré d’un band, question de reproduire la richesse pop des arrangements de l’album. Pour une soirée classique et élégante, on ne fait pas mieux.

Consultez le site de la Place des Arts

Kaytranada à Off Piknic

Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Kaytranada

Le DJ et réalisateur Kaytranada se produira les 19 et 20 mai lors de l’évènement Off Piknic. Le compositeur de musique électronique qui mêle hip-hop, funk et house, collaborateur de Pharell Williams, Kendrick Lamar et Alicia Keys, a été en lice pour un Grammy cette année pour son album Back of my Mind, qui lui a valu les trophées Juno du réalisateur de l’année et de l’enregistrement de l’année le week-end dernier. Sa prestation de vendredi est à guichets fermés, mais il reste des places ce jeudi.

Consultez le site de l’évènement

Vente aux enchères de BYDealers

Éric Clément
Éric Clément La Presse

PHOTO FOURNIE PAR BYDEALERS

Sans titre, 1973, Jean Paul Riopelle, huile sur toile, 200 x 300 cm. Estimation : entre 900 000 et 1,2 million.

La vente printanière de la maison d’enchères québécoise BYDealers se déroule en ligne jusqu’au 29 mai. Avec en vedette une huile de Jean Paul Riopelle, de 1973, estimée autour de 1 million de dollars. Et des peintures de Serge Lemoyne, Rita Letendre, Fernand Leduc, Marc-Aurèle Fortin, Jean McEwen, Marcelle Ferron ou encore Marc Séguin. Les 56 œuvres en vente sont exposées jusqu’au 28 mai chez BYDealers, au 6345, boulevard Saint-Laurent.

Consultez le site de BYDealers

Expo de photos à l’Assemblée nationale

Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

PHOTO FOURNIE PAR BANQ

Robert Bourassa, père du développement hydroélectrique de la Baie-James et premier ministre du Québec de 1970 à 1976 et de 1985 à 1994, à la Baie-James, en 1973. Archives nationales à Québec, fonds Jean-Claude Angers.

Des portraits de figures politiques québécoises font l’objet d’une exposition de Bibliothèque et Archives nationales du Québec jusqu’au 26 juin au pavillon d’accueil de l’Assemblée nationale, à Québec. Ces images peu diffusées montrent des dizaines de politiciens dans des évènements publics comme la fête nationale, mais aussi des portraits plus intimes : Bernard Landry jouant au billard, Lise Payette avec Jacques Brel ou encore Robert Bourassa avec Guy Lafleur. Certaines images, comme un portrait de Félix-Gabriel Marchand, remontent à l’époque de la Confédération. Quelques-unes d’entre elles proviennent de La Presse ou du fonds La Presse des Archives nationales.

Consultez le site de l’exposition

L’OFFTA se déploie en salle et à l’extérieur

Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

PHOTO JONATHAN LORANGE, FOURNIE PAR L’OFFTA

Durant toute la durée du festival, soit du 27 mai au 5 juin, une installation baptisée Cabine/Trace sera accessible tous les jours de 13 h 30 à 21 h 30 sur la place de la Paix.

L’OFFTA se déploiera en salle, mais aussi dans l’espace public. Durant toute la durée du festival, soit du 27 mai au 5 juin, une installation baptisée Cabine/Trace sera accessible tous les jours de 13 h 30 à 21 h 30 sur la place de la Paix. Guillaume Saindon et la compagnie 2359 invitent les passants à entrer dans la cabine pour découvrir l’œuvre faite de sons, d’images… et de vibrations, qui réfléchit à la mémoire et à ces objets dont l’usage change autour de nous. Parmi les autres œuvres au programme, soulignons Le magasin (présenté au sous-sol de l’église Saint-Édouard, un projet scénographique qui parle des lieux de commerce, notamment la Plaza Saint-Hubert) et Feu de forêt, de Safia Nolin et Maryse Goudreau.

Consultez le site du festival

Début du Festival du film d’histoire

La Presse

PHOTO FOURNIE PAR LE FESTIVAL

La cacophonie du Donbass, du cinéaste ukrainien Igor Minaïev

Le film La cacophonie du Donbass, du cinéaste ukrainien Igor Minaïev, a ouvert le quatrième Festival international du film d’histoire de Montréal, mercredi soir. Le festival se poursuit à la Cinémathèque québécoise jusqu’au 22 mai. Parmi les autres films à l’affiche, mentionnons La ville d’un rêve, d’Annabel Loyola, sur l’histoire de la fondation de Montréal ; Massoud, l’héritage, de Nicolas Jallot, qui nous transporte en Afghanistan ; ainsi que le film de clôture Le Cul-Pointu, de James Gray et Marie-Christine Lavoie, sur notre histoire maritime. Le film 15 février 1839, de Pierre Falardeau, sera également projeté dans une version restaurée grâce au projet Éléphant.

Consultez le site du festival