Les salles de cinéma et de spectacle pourront rouvrir le 7 février, a confirmé mardi le premier ministre François Legault lors de son point de presse.

Mis à jour le 25 janvier
Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

« Les Québécois ont hâte de revoir leur artistes », a dit le premier ministre, avant de préciser les modalités de réouverture du secteur de la culture. Les salles pourront rouvrir à 50 % de leur capacité jusqu’à concurrence de 500 personnes. Le passeport vaccinal — deux doses — sera nécessaire pour aller voir un film ou un spectacle.

Les assouplissements concernant le secteur culturel entreront en vigueur le 7 février. « Ça donne un peu de prévisibilité », a dit François Legault. Il faisait référence à une demande des industries culturelles qui réclamaient un plan de déconfinement plus détaillé qui leur donnerait le temps de préparer la relance de leurs activités.

Le directeur de la santé publique, le DLuc Boileau, a convenu qu’il y avait eu peu de cas dans les salles de spectacle et de cinéma et dit que leur fermeture visait à limiter les contacts entre les citoyens.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a quant à lui relevé le caractère progressif des assouplissements annoncés : de petits rassemblements dès le 31 janvier, dans les restaurants par exemple, et ensuite de plus grands rassemblements à compter du 7 février.