Québec double le montant des bourses pour les artistes dans le programme du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), une « aide concrète » qui permettra au milieu culturel durement touché par la pandémie de s’épanouir à travers la relance économique.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Le gouvernement injecte 12 millions de dollars supplémentaires dans le programme pour l’année 2021-2022, a annoncé la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy. L’enveloppe des bourses atteint dorénavant 25,5 millions de dollars.

En février 2020, le Conseil assouplissait les critères d’admissibilité du programme de bourses. On octroyait ainsi un soutien financier pour chacune des étapes du développement des œuvres et une augmentation des montants maximaux de plusieurs volets.

De plus, l’autoproduction est désormais considérée comme un des modèles d’affaires de prédilection.

« Avec ces crédits supplémentaires, le Conseil sera dorénavant en mesure de mieux répondre aux besoins liés à ces multiples compétences et de contribuer à l’amélioration de la situation financière des artistes », se réjouit Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil des arts et des lettres du Québec

L’aide inclut un montant de 5 millions provenant des 147 millions supplémentaires injectés dans le Plan de relance économique du milieu culturel et annoncés lors du dévoilement du budget du gouvernement du Québec en mars dernier.

En 2020-2021, la bonification de 4 millions du programme de bourses du CALQ, dans le cadre du Place de relance économique du milieu culturel, a permis la réalisation de 535 projets d’artistes et écrivains professionnels, soit 181 de plus que l’année précédente, indique Québec par communiqué.