Le gouvernement du Québec a versé 3 667 465 $ entre septembre 2020 et février 2021 dans la production de ses campagnes publicitaires en lien avec la COVID-19. Près de 30 artistes québécois, sans compter les comédiens figurants, ont reçu un cachet dans le cadre de ces publicités.

Publié le 9 mars 2021
Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

Les documents, obtenus en vertu de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, font état des coûts honoraires, de production et du cachet des artistes des récentes campagnes publicitaires de sensibilisation à la COVID-19.

On y apprend que la campagne des Fêtes avec les humoristes François Bellefeuille et Derek Seguin est la production la plus chère payée, avec une somme de 560 210 $. Les messages de motivation adressés aux jeunes mettant en vedette, entre autres, Étienne Boulay, Julie Perreault et Claudia Bouvette, la suivent de près, avec 540 230 $.

En troisième place, la campagne sur la plateforme TikTok a coûté au gouvernement québécois 487 009 $, juste avant la campagne de promotion de la culture avec Charlotte Cardin, Kim Thuy et Manuel Mathieu à 392 350 $.

Ces campagnes ont toutes été réalisées dans le cadre d’un contrat avec l’agence créative Cossette.

- Avec William Leclerc, La Presse