Le 29e Festival des Arts de Saint-Sauveur (FASS) ne pourra pas présenter de spectacles sous son chapiteau cet été, mais il fait preuve d’une résilience exemplaire qui prendra la forme de l’initiative numérique « Une solitude partagée », organisée en collaboration avec Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Ainsi, le chef d’orchestre québécois a été mandaté par le Festival de choisir dix compositeurs d’ici qui seront jumelés à dix chorégraphes, choisis quant à eux par le directeur artistique Guillaume Côté. « 20 artistes, 20 créations, une seule voix », c’est ainsi que le FASS veut poursuivre sa mission en 2020, « pour affirmer que l’art est le miroir de la société dans laquelle il existe et peut s’épanouir, même dans des circonstances exceptionnelles », peut-on lire dans le communiqué dévoilé ce jeudi.

Au nombre des artistes qui se produiront en ligne sur le site du Festival chaque dimanche, entre juillet et septembre, on trouve notamment la chorégraphe Marie Chouinard, qui dansera sur une composition de Louis Dufort interprétée par le percussionniste Alexandre Lavoie, Guillaume Côté avec Yannick Nézet-Séguin au piano sur une composition d’Éric Champagne, de même que Crazy Smooth sur une composition Marc Hyland interprétée par le clarinettiste Simon Aldrich.

De plus, le processus créatif de chacun des 20 artistes impliqués dans le projet sera documenté par le réalisateur Louis-Martin Charest au moyen d’entrevues faisant partie du produit final qui sera offert en ligne. Quand la situation le permettra, le travail des artistes sera filmé en plein air dans les Laurentides, à proximité de Saint-Sauveur.

« Les artistes brillent par leur pouvoir de transformer le monde et de nous unir en exprimant ce que nous avons en commun, par-delà nos différences et leur imagination n’est jamais en quarantaine, peut-on lire dans le communiqué du FASS. À l’heure où tout est remis en question, sous l’emprise de l’incertitude et de l’angoisse, l’art offre une bouffée d’oxygène et un anxiolytique sans effets secondaires. »

Le FASS invite le public à s’abonner à son infolettre pour connaître l’heure et la date de diffusion des créations de l’initiative « Une solitude partagée ».

Tous les détails à https://festivaldesarts.ca/