La pandémie de coronavirus a fait deux autres victimes dans le milieu artistique au cours de la fin de semaine : le chanteur country Joe Diffie et l’acteur Ken Shimura considéré comme le Robin Williams du Japon.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Chanteur country américain né en Oklahoma, Joe Diffie s’est beaucoup fait connaître dans les années 1990 avec des titres tels Pickup Man et Third Rock From the Sun. Selon le magazine Rolling Stone, cinq de ses singles se sont alors hissés en tête des palmarès.

Diffie est décédé hier à Nashville à seulement 61 ans. Il avait reçu un diagnostic de coronavirus la semaine dernière.

Pendant ce temps, au Japon, l’acteur et humoriste Ken Shimura est décédé de complications (pneumonie) imputables à la COVID-19 dimanche dans un hôpital de Tokyo, indique le magazine Deadline.

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Ken Shimura

Shimura, qui avait 70 ans, serait la première personnalité du monde des arts à succomber à la maladie au Japon. Il avait été diagnostiqué le 24 mars.

John Prine très malade

PHOTO AMY HARRIS, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

John Prine

Par ailleurs, l’auteur-compositeur-interprète John Prine, 73 ans, est aussi très malade et a été hospitalisé le 26 mars en raison de symptômes apparentés au coronavirus, a fait savoir sa famille via les réseaux sociaux.

Au cours de sa carrière, Prine a remporté deux Emmy Awards du meilleur album folk contemporain pour The Missing Years et Fair & Square.

Il avait en tout obtenu onze nominations. Plus tôt cette année, ce résidant de Nashville avait aussi reçu un Grammy Award en hommage à l’ensemble de sa carrière.