Le week-end est à nos portes. Quoi faire ? Quoi voir ? Nos journalistes présentent leurs suggestions.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Livre : samedi, on lit !

Pour cette deuxième année de la Nuit de la lecture, samedi, une trentaine de bibliothèques, librairies et autres lieux culturels tiendront des activités permettant aux petits et grands de se rassembler autour des mots. La librairie Gallimard de Montréal soulignera l’inauguration d’une section consacrée à la transition écologique et à l’anthropocène (l’ère géologique qui est la nôtre), avec des auteurs et autrices qui proposent un monde plus durable, dont Yves-Marie Abraham, Dominic Lamontagne et Laure Waridel. À la librairie Le port de tête, l’homme de théâtre Christian Lapointe lira l’ambitieux La vie sur terre, de Baudouin de Bodinat, pendant quatre heures sans interruption, « questionnant les rouages de la surconsommation et de la destruction systémique ». De nombreuses activités familiales plus légères (!) sont aussi au programme, aux bibliothèques du Plateau, Marie-Uguay (Ville-Émard), Sainte-Thérèse, Guy-Bélisle (Saint-Eustache) et Dunham, entre autres. Toutes les activités sont gratuites.

> Consultez le site de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois : http://www.uneq.qc.ca/2020/01/08/nuit-de-la-lecture-18-janvier-2020

PHOTO FOURNIE PAR LE CIRQUE HORS-PISTE

La TOHU présente une création collective où le cirque social est mis de l’avant. 

Cirque : Cirkaskina

Tout le week-end, Montréal accueille la Rencontre nationale en cirque social. Plusieurs activités sont prévues pour les quelque 150 participants, tous de jeunes circassiens venus de 17 nations à travers le Canada. Pour le grand public, une création collective d’envergure est présentée vendredi soir à la TOHU. C’est l’occasion de découvrir le travail du Cirque Hors-piste, qui utilise les arts du cirque comme outil d’intervention auprès de jeunes en situation de précarité.

> Consultez le site de la TOHU : https://tohu.ca/fr/m/programmation/detail/2019-2020/cirkaskina/

Exposition : Territoires granulaires de Charles-André Coderre

Le cinéaste Charles-André Coderre s’intéresse à la matérialité du cinéma argentique et aux effets granuleux de la caméra en 16 mm. Au cours des sept dernières années, il a filmé, développé et « rephotographié » des images avec une caméra Bolex à ressort de 16 mm. Avec pour résultat une première exposition solo constituée de six projecteurs, trois tables lumineuses et un effet rétro aussi singulier que garanti. « J’altère chimiquement mes pellicules par divers anciens procédés photographiques ou à travers l’épreuve du temps, en l’enterrant dans le sol », écrit-il. Jusqu’au 1er mars, à la Maison de la Culture de Verdun (Quai 5160).

PHOTO FOURNIE PAR I MUSICI

Kerson Leong

Musique : Kerson Leong et le violon rouge

Le jeune violoniste canadien Kerson Leong renoue avec les musiciens de l’ensemble I Musici de Montréal pour un concert mettant en vedette les pièces du film Le violon rouge de François Girard. Il interprétera alors la Suite du Violon rouge composée par John Corigliano pour la bande sonore du film. Suivra l’interprétation de la Symphonie no 4, dite Los Angeles, d’Arvo Pärt. Leong, qui a été artiste en résidence avec l’Orchestre Métropolitain et Yannick Nézet-Séguin en 2018-2019, a joué dans plusieurs salles prestigieuses dans le monde, dont Carnegie Hall à New York, l’Auditorium du Louvre et le Wigmore Hall de Londres. Le jeudi 23 janvier à 11 h et 18 h, à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Entrée payante.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Marie-Thérèse Fortin

Évènement : la nuit de la déprime

Musique, sketchs, monologues, chansons et beaucoup d’autodérision sont au menu de ce happening qui aura lieu en ce troisième lundi de janvier, réputé pour être le plus déprimant de l’année. Le comédien Christian Bégin animera cette soirée inspirée d’un concept français, entouré d’une vingtaine d’artistes de divers horizons qui vont de Marie-Thérèse Fortin et Ève Landry à Isabelle Boulay et Patrice Michaud, en passant par Alex Perron, France Castel et Michel Rivard. Une soirée qui s’annonce tout sauf déprimante. 20 janvier, au Théâtre St-Denis.

> Consultez le site du Théâtre St-Denis : https://lanuitdeladeprime.com/