Quoi voir, quoi faire cette semaine ? Voici les suggestions culturelles de nos journalistes.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Sur le web : encan d’automne d’Heffel en ligne

L’encan automnal d’Heffel aura lieu le 2 décembre. Les quelque 100 œuvres qui seront vendues en ligne sont exposées jusqu’à samedi dans les salles du bureau montréalais de la maison de vente aux enchères canadienne, au 1840, rue Sherbrooke Ouest. Pour aller admirer les œuvres d’art d’après-guerre, contemporain, canadien, impressionniste ou moderne, il faut prendre rendez-vous à heffel.com. Parmi les artistes en vedette, citons Jean Paul Riopelle (avec sept œuvres), Alex Colville, E. J. Hugues, Emily Carr et Kenneth Noland.

> Consultez le site d’Heffel

Sur le web : Mac DeMarco à M pour Montréal

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Mac DeMarco

Le festival-vitrine M pour Montréal, qui favorise les prestations d’artistes d’ici à l’étranger, a commencé mercredi. Dans un décor rappelant le Ed Sullivan Show, on peut voir ce jeudi à 14 h un spectacle télévisuel réunissant Alex Nicol, Edwin Raphael, Janette King, Paul Jacobs et Shay Lia. Vendredi soir, on présentera une prestation solo intimiste de l’auteur-compositeur-interprète Mac DeMarco, en direct de chez lui, en Californie. Les billets sont en vente à 20 $.

> Consultez le site Le point de vente

> Consultez le site de M pour Montréal

Sur le web : foire en art actuel… virtuelle

PHOTO FOURNIE PAR LA FOIRE EN ART ACTUEL DE QUÉBEC

Amélie Proulx fait partie des artistes sélectionnés participant à la Foire en art actuel de Québec.

La Foire en art actuel de Québec, qui a pour mission de mettre en lumière des artistes qui ne sont pas représentés en galerie, va de l’avant avec sa 7e édition, qui se déroulera dès ce vendredi 20 novembre, et jusqu’au 6 décembre. Le tout, de façon virtuelle, étant donné la situation actuelle, et sous la présidence d’honneur de l’artiste de renommée internationale Paul Béliveau. On se rend en ligne pour découvrir et s’offrir (ou offrir !) 175 œuvres d’artistes majoritairement québécois, sélectionnés par la commissaire Dominique Fontaine.

> Consultez le site de l’exposition

Sur le web : Louis-Jean Cormier en direct de Vancouver

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Louis-Jean Cormier

Avec ses deux récents trophées Félix en poche pour son album Quand la nuit tombe, l’auteur-compositeur-interprète Louis-Jean Cormier se produira au Centre culturel francophone de Vancouver, le 21 novembre. À défaut de pouvoir y assister, son spectacle, donné dans le cadre de Coup de cœur francophone, sera diffusé en direct. Les billets sont en vente au coût de 10 $.

> Consultez le site de l’artiste

Sur le web : un nouveau festival de danse… en ligne

PHOTO FOURNIE PAR FIDMTL

Un documentaire sur les danses latines fait partie de la programmation du FIDMTL. Sur la photo, les danseurs de la Compagnie de Danse Alejandro.

Initiative du chorégraphe Steve Bolton et de l’argent d’artistes et metteur en scène Guy Lévesque, Infini D est un OBNL qui veut promouvoir la danse sous toutes ses formes et est l’initiateur d’un tout nouvel évènement consacré à cette forme d’expression, le Festival international de danse de Montréal (FIDMTL). Une première édition est en cours, jusqu’au 22 novembre, avec notamment des spectacles filmés à la Place des Arts, à visionner en ligne, qui donneront à voir une douzaine de prestations intime, solos ou duos. En tout, 60 artistes y participent et tout est gratuit, il suffit de réserver sa place en ligne.

> Consultez le site du festival

Sur les plateformes : adaptation numérique des Sentinelles

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Olivier Sylvestre

Tournée sur la plateforme Zoom avec neuf interprètes, Les Sentinelles, adaptation numérique de la pièce d’Olivier Sylvestre créée au Théâtre Université de Montréal en janvier 2020, est offerte à partir de ce jeudi sur le web. Si la version numérique ne remplace pas l’expérience vécue dans une salle de théâtre, elle donne « une seconde vie à cette œuvre qui offre au public l’occasion d’une réflexion sur sa propre consommation de ces environnements dématérialisés », explique l’auteur et metteur en scène. Pour cette recréation numérique, l’équipe a opté pour une esthétique kitsch et un langage visuel oppressant. Dès le 19 novembre.

> Consultez le site de la pièce

En galerie : Amoureux des lettres

PHOTO FOURNIE PAR LA SOCIÉTÉ DES CALLIGRAPHES DE MONTRÉAL

Écriture/Writing, 2020, Kathy Feig, capitales romaines, humanistique, gestuelle ; gouache, feutres or et noir sur papiers fins, 17 po x 24 po.

La Société des calligraphes de Montréal organise son exposition annuelle cette semaine (jusqu’à dimanche) à la galerie 2456, dans le quartier Rosemont. Un évènement fort apprécié des Amoureux des lettres, titre de l’édition 2020. Les visiteurs pourront découvrir la passion qu’ont les calligraphes pour l’alphabet et l’écriture sous ses multiples formes : abstraite, formelle et manuscrite. Informations : Galerie 2456, 2456, rue Beaubien Est, Montréal. Samedi, de 10 h à 20 h, et dimanche, de 10 h à 17 h.

> Consultez le site de l’exposition

Sur les plateformes : longue vue sur le court

La 6e édition de Longue vue sur le court, festival international de courts métrages du Sud-Ouest de Montréal, sera présentée en ligne sur la plateforme lepointdevente.com du 21 au 29 novembre. La programmation fait état de 76 courts métrages de 24 pays, dont 37 films québécois. L’accès aux films est gratuit avec invitation à faire un don. Les spectateurs pourront voir plusieurs nouveautés, dont Catharsis, de Clara Champagne, film d’ouverture du festival, ou encore Dormir Désir, de Virginie Nolin, avec Clara Turcotte, qui est aussi porte-parole de l’évènement.

> Consultez le site du festival