Nombreux sont ceux et celles, particulièrement les plus jeunes, qui ont envie en ce moment d’en savoir plus sur cette période marquante et tragique de notre histoire moderne : la crise d’Octobre. L’écoute des sept épisodes de la balado Pour l’avoir vécu : la crise d’Octobre, d’Anne-Marie Dussault et Marc Laurendeau, nous apparaît absolument incontournable.

Mario Girard Mario Girard
La Presse

Ces deux fervents de l’information présentent et commentent les évènements à l’aide de documents d’archives tout en y apportant leur point de vue personnel. Tout cela est offert sur un ton intimiste et chaleureux qui sied bien au format balado formidablement bien réalisé par Martin Girard.

Anne-Marie Dussault avait 17 ans au moment des évènements. Elle était proche de la famille de Pierre Laporte. On sent bien que la mort de l’ancien journaliste et politicien l’a profondément marquée. Quant à Marc Laurendeau, il était membre des Cyniques lorsque la crise a éclaté. Plus tard, une fois devenue journaliste, ce sujet l’a interpellé au plus haut point.

Parmi les faits saillants de cette série, notons cette entrevue avec Jacques Cossette-Trudel (membre de la cellule Libération qui a enlevé James Cross), qui a raconté à Marc Laurendeau la rencontre qu’il a eue avec Paul Rose (leader de la cellule Chénier qui a enlevé Pierre Laporte) le mardi 13 octobre. Avant de déposer un revolver sur la table, Rose a demandé à Cossette-Trudel d’exécuter Cross.

Devenues un couple dans la vie — alors qu’Anne-Marie Dussault était jeune avocate et Laurendeau un spécialiste des évènements de la crise d’Octobre —, ces deux icônes québécoises de l’information offrent un document d’une grande richesse. À consommer avec passion et en rafale !

Écoutez la balado