L’avenir à court et moyen terme de la radiodiffusion et de la télédiffusion privées au Canada s’annonce extrêmement sombre s’il faut croire les conclusions d’un rapport produit aujourd’hui par l’Association canadienne des radiodiffuseurs.

La Presse canadienne

Les prévisions du regroupement indiquent qu’il est possible que 50 stations de radio ferment leurs portes d’ici les quatre à six prochains mois et que 150 autres en fassent autant dans les 18 prochains mois.

Ces fermetures pourraient entraîner environ 2000 pertes d’emplois, soit 24 % des niveaux d’emploi en 2019.

> Lisez le rapport de l’Association canadienne des radiodiffuseurs (en anglais)