L’écrivain américain Ta-Nehisi Coates est le rédacteur en chef invité du numéro de septembre de Vanity Fair, une édition qui veut faire écho à Black Lives Matter ainsi qu’aux débats que ce mouvement a suscités au cours des derniers mois.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

La une du magazine rend hommage à Breonna Taylor, une des icônes de ce mouvement aux États-Unis. L’habituelle photo de la page couverture a été remplacée par un magnifique portrait de la jeune femme de 26 ans assassinée lors d’une descente policière chez elle, en pleine nuit, à Louisville, au Kentucky, en mars dernier. Le portrait est signé Amy Sherald, l’artiste qui a peint le portrait de la première dame Michelle Obama. On peut également lire un long entretien que Ta-Nehisi Coates a réalisé avec la mère de Breonna Taylor, Tamika Palmer.

L’auteur de plusieurs ouvrages marquants, dont Une colère noire, lettre à mon fils, s’est entouré d’une quarantaine de collaborateurs afro-américains, parmi lesquels on retrouve la réalisatrice Ava Du Vernay, l’écrivaine Jesmyn Ward et la sociologue et poète Eve L. Ewing.

Ce numéro du Vanity Fair sera en kiosque au début de septembre.