Préoccupé par la pandémie de la COVID-19 qui s’étire et qui frappe durement le milieu culturel, le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault, n’envisage pas de plan de relance de l’industrie avant 2021.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Le ministre Steven Guilbeault était à Montréal mardi pour annoncer une aide de 1,5 million à l’Usine C pour des travaux de rénovation qui auront lieu à l’automne.

Questionné sur la crise sanitaire actuelle qui plombe l’ensemble du milieu culturel et artistique M. Guilbeault s’est montré très prudent quand il a été question de relance culturelle, préférant encore parler d’aide d’urgence.

« Avant d’être dans la relance, nous serons dans le déconfinement et peut-être même dans le reconfinement si on regarde ce qui se passe en Australie, à Singapour ou à Hong Kong, donc avant de parler de relance, il va falloir qu’on émerge de cette crise sanitaire » a-t-il averti.

En plus de la populaire Prestation d’urgence canadienne (PCU) et du programme de subvention salariale, le gouvernement fédéral avait annoncé ce printemps la mise sur pied d’un fonds d’urgence de 500 millions de dollars pour soutenir les organismes chargés de la culture, du patrimoine et du sport.

« C’est une aide qui visait à « garder l’écosystème culturel artistique patrimonial le plus en vie possible malgré la pandémie, a rappelé Steven Guilbeault, mais le premier ministre et moi avons été très clairs, que pour nous ce n’est pas la fin de l’aide fédérale. »

M. Guilbeault a indiqué qu’il allait mener une consultation au cours des prochaines semaines pour voir comment il peut aider le milieu à passer à travers l’automne. Il a rappelé que la phase deux du plan d’urgence prévoyait une aide financière pour les salles de spectacles.

« Nous allons soutenir des lieux de diffusion ce que nous ne faisons pas normalement à Patrimoine canadien, mais compte tenu de l’ampleur de la crise, on a compris qu’il fallait intervenir », a précisé le ministre Guilbeault, qui a également indiqué qu’une nouvelle version de la PCU serait annoncée sous peu.

« Depuis le début de la crise, notre gouvernement s’efforce d’être à l’écoute et de rester en contact avec vous, les artistes et les artisans, et d’ajuster notre aide à vos besoins les plus criants. Lorsqu’on tient compte de l’ensemble des mesures que nous avons mis en place, c’est plus de 3 milliards de dollars d’appuis que le milieu a reçus », s’est-il défendu.