Pendant que le milieu culturel québécois attend encore un plan de déconfinement de la part du gouvernement Legault, la députée de Québec solidaire Catherine Dorion propose son propre plan de relance au coût de 332 millions de dollars.

Le Soleil

« La ministre ne sait pas assez comment ça fonctionne pour arriver elle-même avec des solutions. Mais au moins, elle pourrait écouter. Toutes les idées sont là ! Si elle peut seulement écouter les artistes, mais plus que juste les laisser parler cinq minutes à ses nombreuses tables de concertation. Ce n’est pas vraiment créatif, comme exercice », a affirmé Mme Dorion, venue « offrir humblement cette tonne d’idées à la ministre » en point de presse, vendredi.

> Lisez la suite de l’article sur le site du Soleil