Le Festival international de la publicité et de la créativité, mieux connu sous le nom des Lions de Cannes, n’aura finalement pas lieu en 2020.

André Duchesne
André Duchesne La Presse

Au départ, l’événement qui devait se tenir, comme de coutume, en juin, a été déplacé en octobre en raison de la pandémie de coronavirus. Mais après avoir reconsidéré la question, les organisateurs ont décidé d’y renoncer pour l’année en cours.

Dans un communiqué, longuement cité par Nice-Matin, le président de l’événement, Philip Thomas, a dit ceci : « Nous avons conscience que la communauté créative a d’autres défis à relever et n’est tout simplement pas en mesure de proposer le travail qui servira de référence. Les industries du marketing et de la création, comme tant d’autres, sont actuellement dans la tourmente, et il est clair que nous pouvons prendre notre petite part en supprimant toutes les spéculations sur le Festival cette année. Nous avons essayé de prendre nos décisions le plus tôt possible pour donner à l’industrie une clarté totale sur la situation, et c’est pourquoi nous annonçons cette décision aujourd’hui. »

> Lisez l’article du Nice-Matin

Le festival attire chaque année quelque 15 000 participants. Les meilleures publicités qui y sont récompensées sont condensées dans un format cinéma qui se promène à travers le monde. À Montréal, cette présentation a normalement lieu en décembre au Cinéma du Parc.