La prise de vue en exposition multiple est une technique qui était utilisée à l’époque du négatif, qui consistait à prendre plusieurs photos sur le même rouleau de pellicule. Aujourd’hui, à l’ère du numérique, une fonction existe encore dans certains appareils photo pour permettre les prises de vue multiples sur le même fichier, en recréant ainsi le procédé d’autrefois.

Martin Tremblay Martin Tremblay
La Presse

Notre photojournaliste Martin Tremblay a choisi Montréal comme sujet pour explorer la technique des images en multiples impressions. Au cours des dernières semaines, il a parcouru la ville pour réaliser cette série, assemblant à l’occasion plus de deux photographies pour créer une image plus complexe.

Une vue horizontale et une vue verticale de Montréal sont jumelées dans ce portrait graphique de la ville.

Un visage, une ville : un portrait et un quartier de Montréal se marient dans ce cliché.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Huit symboles de métro se chevauchent ici.

Grâce à la technique des images multiples, un étalage de vêtements en vient à décorer des tours de bureaux du centre-ville de Montréal.

La prise de photos multiples crée des effets de transparence intéressants pour les photos au centre-ville de la métropole.

Chantier de construction, silhouettes de passants et gratte-ciel se superposent sur cette image.

Montréal multiple, la nuit.

Les gratte-ciel de Montréal se dédoublent sur cette image constituée de plusieurs prises de vue du panorama de Montréal.