La demi-finale de Révolution à TVA a fini sur un grand frisson dimanche soir. Les deux Alex (Alexandre Francoeur et Alexandre Carlos) ont offert au public un magnifique numéro sur la chanson Kid d’Eddy de Pretto, qui illustrait les effets ravageurs et libérateurs d’une sortie du placard.

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

Une fois la routine terminée, les deux Alex ont enlacé leurs papas respectifs, qui s’épongeaient les yeux. Les Twins, eux aussi en larmes, ont évoqué leur père absent et incompétent. Ce fut un des moments les plus touchants de la saison de Révolution, qui a d’ailleurs valu la deuxième note à Alexandre Francoeur, 26 ans, qui vit à Los Angeles, et à Alexandre Carlos, 29 ans, qui habite à Montréal.

> Voyez la prestation d’Alex et Alex

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L’ÉMISSION

Janie et Marcio ont obtenu la plus haute note au terme de leur routine de dimanche 

Les deux Alex ont terminé à un point derrière l’épatant duo formé par Janie et Marcio, sublimes dans leur escalier en colimaçon. Leur moment révolution a été le plus spectaculaire de la soirée.

La semaine dernière, Janie, Marcio et Sam ont monté une chorégraphie spectaculaire sur Pray de Sam Smith. Vraiment, Janie et Marcio partent favoris pour remporter les 100 000 $ dimanche.

Le groupe Krankyd, qui a dansé sur une pièce de Kaytranada, s’est classé au troisième rang, suivi de Samuel Cyr (retranché aux face-à-face l’an passé) ainsi que d’Adriano et de Samantha.

J’aime beaucoup de choses de Révolution : l’énergie explosive en studio, la complicité entre les concurrents, les critiques constructives, mais parfois dures des maîtres, la superbe facture visuelle, la place de la musique francophone, la diversité dans le choix des interprètes et le talent foisonnant de cette nouvelle génération de danseurs. Rien à redire là-dessus.

Le plus irritant dans Révolution ? C’est toujours trop long, Seigneur. Tous les épisodes mériteraient d’être resserrés. La dernière émission a duré près de 2 h 10 min et ne contenait que 10 numéros de moins de 2 minutes chacun. Le reste, c’est du remplissage, du bla-bla ou l’égérie Sarah-Jeanne Labrosse qui demande aux compétiteurs comment ils se sentent, non, attendez, les résultats sont prêts !

Trop souvent, on a le goût d’enfoncer la touche « avance rapide » de la télécommande pour ne visionner que les performances artistiques.

Comme à La voix, la production insiste sur les drames vécus par les combattants. Cancer des parents, alzheimer familial, intervention chirurgicale à l’abdomen ou trahison amicale, il faut, semble-t-il, raconter une histoire déchirante à tout prix.

Ce n’est pas nécessaire. L’émotion à Révolution passe tellement mieux sur la scène circulaire, en pleine action, que dans une confession à la caméra – avec piano mélancolique en accompagnement.

Cette demi-finale de Révolution a attiré 1 282 000 curieux, loin devant Tout le monde en parle (867 000). Vlog (904 000) a bien tiré son épingle du jeu, tandis que Studio G (769 000) et Occupation double (767 000) demeurent à égalité.

La réhabilitation de Mathieu

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L’ÉMISSION

Mathieu, candidat d’Occupation double

À moins d’une semaine de la finale d’Occupation double, ça sent l’opération de réhabilitation extrême pour l’ex-vilain Mathieu, qui forme avec l’intense Claudie le couple le plus susceptible de remporter les clés du condo dans le 450.

Dans la dernière semaine, Mathieu a quasiment été sanctifié par la téléréalité de V. Il a déclaré son amour plusieurs fois à Claudie, la « femme de [s]a vie », et a passé une nuit de fête mémorable (et dans le respect, c’est important) avec sa douce moitié, qui vit ses émotions à 100 000 %. Mathieu a même pleuré d’amitié dans les bras de Karl. Hon !

Cette image d’homme sensible tranche nettement avec les récentes séquences où il arrosait Kevin d’insultes, le traitant de vidange et de déchet, sans motif valable. C’est un cas de Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Qui est le vrai Mathieu, alors ? Le gars machiavélique et hyper stratégique ou l’amoureux fou prêt à fonder une famille avec la candidate la plus énergique depuis Natacha qui courait à demi nue entre les maisons d’Occupation double à Terrebonne ?

Dimanche soir, Karl, le gars qui regarde toujours si « la sécurité est sécuritaire », a été chanceux de ne pas avoir été sacré dehors de l’émission. Il a fallu que Rym avertisse Ophélia que son « boy » la draguait et que ça devenait inconfortable. Mais comme Karl vit sous la protection du parrain Mathieu, il a évité le couperet. N’importe quoi.

Si Karl et Ophélia participent au dernier voyage avec l’ennuyeux Kiari, la reine des neiges Alex-Anne, de même que les futurs mariés Claudie et Mathieu, il s’agira d’une finale prévisible, qui confirmerait la victoire des méchants.

Votons plutôt pour Trudy et Math Robi, s’il vous plaît. Devrait-on lancer une campagne électorale pour faire « élure » Math et Trudy, dixit Claudie ? La réponse : oui, 100 % certain.