Le week-end est à nos portes. Quoi faire ? Nos journalistes vous présentent leurs suggestions.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Festival : contes d’ici et d’ailleurs

C’est aujourd’hui que s’amorce le 15e Festival interculturel du conte de Montréal. Au programme : 66 spectacles présentés dans 44 lieux dispersés dans la ville. La soixantaine d’artistes invités comprend des conteurs québécois — dont l’incontournable Michel Faubert, qui anime le grand spectacle d’envoi ce soir au Théâtre Outremont —, mais aussi d’autres venus d’Algérie, de Suisse, d’Argentine ou de la Nation métisse. Quelques suggestions tirées en vrac de cette programmation très diversifiée (qui comprend aussi un volet anglophone) : tout premier Combat des contes, mythologie grecque revue et corrigée, contes sur la condition féminine, spectacles pour la famille, marathon de contes… À savoir : plusieurs représentations sont gratuites.

Consultez le site du festival : https://festival-conte.qc.ca/

Théâtre : ninjas de l’impro

PHOTO FOURNIE PAR LA COMPAGNIE LA REINE NINJA

Arène Ninja est un spectacle 100 % improvisé qui dure généralement une heure.

En sortant de l’école de théâtre, Maylina Gauthier n’a pas attendu que le téléphone sonne, elle a fondé sa propre compagnie. Le nom qu’elle lui a accolé donne aussi une idée de son envie d’être dans l’action : La Reine Ninja. Avec d’autres jeunes actrices et acteurs, elle porte depuis deux ans Arène Ninja, un spectacle 100 % improvisé qui dure généralement une heure. « On ne se parle pas du tout avant. On construit une longue histoire sans costumes ni décor. On voit le mot “arène” dans le sens d’arène de jeu et de combat. D’un combat avec l’imaginaire, précise-t-elle. On voit aussi le spectacle comme si c’était le public qui se créait son décor et ses costumes. » L’expérience vous tente ? Les « ninjacteurs » sautent dans l’arène une fois par mois à l’Espace La Risée (1258, rue Bélanger) à compter de ce soir, 20 h.

Consultez la page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/869327966796438/

Jazz : hommage à Vic Vogel

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Vic Vogel au Festival international de jazz de Montréal en 2004

Le grand Vic Vogel, qui a fait vibrer les nuits de Montréal pendant des décennies, est mort le 16 septembre dernier. Le Festival de jazz, auquel il a été étroitement associé pendant toute sa carrière — il y a joué 50 fois en 40 ans —, lui rendra hommage lundi, à l’Astral, lors d’une grande soirée à sa mémoire. Tous les musiciens de son big band seront sur scène, alors que plusieurs amis et invités-surprises viendront y faire un tour. L’entrée est gratuite, mais il faut réserver ses billets. À l’Astral, le 21 octobre, à 20 h.

Consultez la page du spectacle : http://www.sallelastral.com/fr/Accueil/Spectacle/1173

Festival : Sight & Sound

PHOTO THOMAS PÉRIVOLAS, FOURNIE PAR LE FESTIVAL SIGHT & SOUND

En ouverture du festival, le 24 octobre, Nicolas Bernier et son ensemble de la faculté de musique de l’Université de Montréal joueront autour de la « musicalisation » du son de l’onde sinusoïdale.

Le 10e festival international d’art numérique Sight & Sound se déroulera du 24 au 26 octobre au centre Eastern Bloc, à Montréal. Cette année, la programmation comprend onze performances, cinq installations, des ateliers et une discussion publique. Une trentaine d’artistes participent à l’évènement, dont l’Américain Peter Blasser, le Néerlandais Gijs Gieskes, la Chilienne Constanza Piña et le Québécois Nicolas Bernier avec une performance sonore sur l’onde sinusoïdale en ouverture du festival… Du 24 au 26 octobre, à l’Eastern Bloc, 7240, rue Clark, Montréal.

Consultez le site du festival : https://easternbloc.ca/fr/festival-sight-sound

Musique : Tegan and Sara

PHOTO CHRIS PIZZELLO, ARCHIVES INVISION/ASSOCIATED PRESS/LA PRESSE CANADIENNE

Sara et Tegan Quin, de Tegan and Sara

Ce n’est pas d’hier que Tegan et Sara se démarquent par la finesse de leurs chansons. On s’en rend compte une fois de plus en écoutant Hey, I’m Just Like You, qui rassemble des chansons qu’elles avaient écrites à l’adolescence et dont la sortie fut accompagnée d’un livre, intitulé High School. Ces morceaux qui flirtent autant avec la new wave qu’avec la pop, en passant par le pop-punk, ont bien sûr bénéficié de l’expérience acquise par les deux sœurs ces 20 dernières années. Elles seront de retour à Montréal, mercredi, au Théâtre Corona. On espère qu’elles joueront plusieurs morceaux de Heartthrob, qui reste néanmoins le joyau de leur discographie. Au Théâtre Corona, le 23 octobre, à 19 h.

Consultez le site de Tegan and Sara : https://teganandsara.com/