Le week-end est à nos portes. Quoi faire ? Où manger ? Nos journalistes vous présentent leurs suggestions.

Mis à jour le 5 avr. 2019
LA PRESSE

CINÉMA

12e édition du Cinébazar

Événement très couru des adeptes du septième art, mais aussi des collectionneurs de tout acabit, le CinéBazar nous revient avec ses nombreux stands croulant sous les DVD, films VHS, livres, affiches de cinéma, photos, vieux magazines et objets tels des caméras, de vieux projecteurs, des figurines et bien d'autres. Une belle occasion aussi d'échanger avec de grands connaisseurs du cinéma à l'érudition débordante. Dès l'ouverture des portes, les adeptes se pressent auprès de la soixantaine d'exposants. L'événement est organisé par Mediafilm et permet de récolter des fonds pour financer CinÉcole, une activité permettant à des milliers de jeunes de découvrir des films québécois sur grand écran.

- André Duchesne, La Presse

Demain, de 9 h à 16 h, au Centre du Plateau

Le festival du cinéma latino-américain a 10 ans

À compter d'aujourd'hui et jusqu'au 14 avril, les cinéphiles ont rendez-vous au Cinéma du Parc, où a lieu la 10e édition du Festival du cinéma latino-américain de Montréal. La formule est simple : 10 films en 10 soirs pour célébrer 10 ans. Ça commence avec La quietud, de Pablo Trapero. Bérénice Bejo joue dans ce film racontant la réunion, après des années de silence, de deux soeurs et leur mère. On y verra aussi Roma, d'Alfonso Cuarón, et trois oeuvres consacrées au régime franquiste.

- André Duchesne, La Presse

Jusqu'au 14 avril, au Cinéma du Parc

SPECTACLE

PHOTO TIRÉE D'IMDB

Martina Gusman et Bérénice Bejo dans La quietud

Zachary Richard sur scène

Le chanteur louisianais sera de passage à Montréal, au Théâtre Outremont, demain soir. Dans ce spectacle solo et intime où il jouera de la guitare, de l'accordéon et de l'harmonica, il présentera les chansons de son plus récent disque, Gombo, dans lequel on retrouve son amour pour sa langue maternelle, quels que soient ses accents. Zachary Richard est par ailleurs en tournée un peu partout au Québec jusqu'en novembre.

- Josée Lapointe, La Presse

Consultez le site web de Zachary Richard.

EXPOSITION

PHOTO FELIPE COLLADO FABBRI, FOURNIE PAR KARINE COUSINEAU COMMUNICATIONS

Zachary Richard

Rétrospective de Laurent Bouchard

L'artiste Laurent Bouchard présente, jusqu'au 28 avril dans deux salles de la Maison de la culture Marie-Uguay, une très colorée rétrospective intitulée Retour vers le futur. Il s'agit d'oeuvres composites, sculptées et peintes, accrochées au mur et de quelques installations au sol. Des créations souvent ludiques qui intéresseront un large public. L'artiste rencontrera les visiteurs les samedis 6 et 13 avril et les dimanches 7 et 14 avril, de 13 h à 17 h.

- Éric Clément, La Presse

Retour vers le futur, de Laurent Bouchard, à la Maison de la culture Marie-Uguay (6052, boulevard Monk, Montréal), jusqu'au 28 avril

OEUVRE IMMERSIVE

PHOTO GUY L'HEUREUX, FOURNIE PAR L'ARTISTE

Eurythmie, 2019, Laurent Bouchard, acrylique, bois, métal, 70 cm x 60 cm x 60 cm

Immersion familiale à la SAT

Le saviez-vous ? Depuis l'automne, la SAT tente de séduire sa clientèle de demain, avec des projections immersives familiales, tous les samedis après-midi à 16 h 30, sous le dôme de la Satosphère. Au programme jusqu'au 11 mai : le film Lamparium, un voyage imaginaire à travers champs, forêts et métropoles lumineuses, habités par des lampes animées. D'une durée de 45 minutes, les projections s'adressent aux enfants de plus de 7 ans.

- Silvia Galipeau, La Presse

Forfait famille (4 personnes) à 55 $. Réservations (obligatoires).

À BOIRE

Dimanche, journée de la bière

Aux États-Unis, on fête le National Beer Day dimanche (la journée internationale de la bière est le 2 août). Des établissements de chez nous semblent avoir saisi l'occasion pour organiser des activités intéressantes autour d'excellents produits de microbrasseries ce week-end. Une des plus tentantes est certainement la Saison de la soif, au Monopole. On pourra déguster des bières de haut niveau, dont celles d'Auval, de la mythique brasserie Cantillon (Belgique), de Candide + Oshlag, de Dunham et de Harricana. Les excellents jus de la nouvelle cidrerie Polisson seront également servis. Ça se passe dimanche, de 13 h à 18 h. Et si la découverte vous intéresse au-delà de ce week-end, le Passeport des microbrasseries vient de lancer sa troisième édition, ce qui vous donne accès à des dégustations dans une quarantaine d'établissements.

- Ève Dumas, La Presse

Dimanche de 13 h à 18 h, au Monopole 782, rue Wellington, Montréal

OUVERTURE

Le goût de l'Acadie

À en croire l'enthousiasme suscité par la pré-ouverture du Fricot, la semaine dernière, l'équipe derrière ce projet a visé juste ! Ce nouveau restaurant, qui a fait des saveurs des Maritimes son credo, s'est amarré dans la Petite-Bourgogne, dans le local adjacent à la Drinkerie Ste-Cunégonde, et a ouvert officiellement ses portes hier. Il y avait un moment que Simon Dunn, copropriétaire de la Drinkerie, fomentait son projet, lui qui est originaire de Shediac. En s'alliant avec le chef Alain Gauvin (Oregon), né à Caraquet, l'idée du Fricot - référence à une soupe au poulet emblématique du Nouveau-Brunswick - s'est concrétisée. Le menu revisite et élève des plats classiques et traditionnels de l'Acadie et des Maritimes, dont l'incontournable guédille, déclinée en plusieurs variations, ou encore le poulet frit « dixie chick », le pogo de l'Aboiteau (au poisson !) ou la poutine « râpée ». « On veut offrir quelque chose de pas compliqué, festif, des produits le fun à découvrir », résume Simon Dunn. Le tout dans un décor charmant composé d'objets dénichés dans des brocantes et qui fait penser aux chalets de bord de mer. Dépaysement garanti ! - Iris Gagnon-Paradis, La Presse

2661, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

NOUVEAUTÉ

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Le Fricot propose une bouffe inspirée par l'Acadie et les Maritimes.

Petit déj à l'italienne

Avez-vous attrapé le virus du brunch ? Si oui, vous aimerez essayer celui désormais offert au nouveau Fiorellino de l'avenue Laurier, ouvert depuis l'automne dernier dans un magnifique espace lumineux. Le menu, varié, compte des classiques du brunch, comme des pancakes et des omelettes, mais charme surtout avec sa touche italienne. Les dents sucrées aimeront déguster le panettone façon pain doré ou les « bombolone Nutella », un décadent beignet fourré, alors que ceux qui aiment le salé se laisseront tenter par la Cecina, une mince crêpe de pois chiches avec sa variété de garnitures - gravlax de saumon, tartare de boeuf, oeufs tartufata... Les plus affamés pourront essayer une des trois pizzas déjeuner au menu, dont la gourmande variation autour du carbonara. Brunch servi tous les week-ends, de 10 h à 15 h.

- Iris Gagnon-Paradis, La Presse

381, avenue Laurier Ouest, Montréal

UN SOIR SEULEMENT

PHOTO FOURNIE PAR FIORELLINO

Le Fiorellino de l'avenue Laurier offre désormais des brunchs à l'italienne le week-end.

Pointes du lundi

Le restaurant Le Diplomate se transforme en pizzeria le temps d'une soirée, le 8 avril. L'équipe de cuisine préparera des pizzas à la pointe, tandis que le sommelier Alexandre Boily, copropriétaire de l'agence Ward & Associés, remplira vos verres de quelques cuvées du domaine Ca' de Noci, entre autres. On aura le choix de quatre ou cinq pizzas de style Brooklyn, dont quelques options végétariennes, toutes servies à la pointe. Ça commencera bien la semaine ! - Ève Dumas, La Presse

129, rue Beaubien Ouest, Montréal

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Le Diplomate se transforme en pizzeria le temps d'une soirée.