Le week-end est à nos portes. Quoi faire ? Nos journalistes vous présentent leurs suggestions.

La Presse

Chanson : Les Sœurs Boulay rentrent à la maison

La mort des étoiles est sûrement l’album le plus abouti et le plus ambitieux des sœurs Boulay. Le duo fait sa rentrée montréalaise le 17 octobre avec entre les mains de nouvelles chansons pleines de souffle et d’amplitude, qui laissent passer la lumière malgré le propos sombre, et qui devraient se déployer encore davantage sur scène. Un rendez-vous à ne pas manquer. — Josée Lapointe

Au Club Soda, le 17 octobre, à 20 h.

Visitez le site des Sœurs Boulay : http://www.lessoeursboulay.com/

Musique : Philippe Brach et la démesure

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Philippe Brach

On ne se refait pas : Philippe Brach aime les spectacles concepts. On l’a vu entre autres déguisé en magicien au MTelus, et il s’est payé la Maison symphonique au printemps dernier avec l’Orchestre de l’Agora. Pour clore sa tournée Le silence des troupeaux, l’auteur-compositeur-interprète promet un spectacle « trempé dans la démesure » — à son image, quoi — qu’il a aimablement appelé Le show chié. Ça promet… ou pas ! — Josée Lapointe

Au Club Soda, le 14 octobre, à 20 h.

Consultez le site de l’artiste : https://philippebrach.com/#spectacles

Musique : en patins avec Snails

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Snails (Frédérik Durand)

En vue de son prochain spectacle sur sol québécois, prévu le 7 décembre, le DJ et producteur Snails, alias Frédérik Durand, invite les détenteurs de billets à venir patiner avec lui. Les participants seront invités à chausser des patins et à se faire prendre en photo avec l’artiste. Des surprises sont aussi au programme de cette soirée. Snails, qui lancera son prochain EP en décembre, revendique déjà 450 spectacles à travers le monde et 128 millions d’écoutes en ligne pour ses albums The Shell et Slimaageddon. — André Duchesne

À la Place Bell, le 17 octobre à compter de 17 h 30.

Consultez le site de l’artiste (en anglais) : https://officialsnails.com

Festival : à la rencontre de l’autre

PHOTO FOURNIE PAR TANGENTE

La pièce Bordelines, par le chorégraphe Taoufiq Izeddiou, est présentée à Tangente dans le cadre du Festival Altérité.

Le Festival Altérité a lancé, hier, les activités de sa troisième édition. Jusqu’au 1er novembre, une dizaine de performances sont au programme de cette biennale organisée par Nord Sud Arts et Cultures et qui promeut la rencontre et le rapprochement entre les cultures. Danse contemporaine et théâtre sont au programme, dans divers lieux de diffusion de la métropole, dont MAI et Tangente. Parmi les spectacles à ne pas manquer, Boderlines, du chorégraphe marocain Taoufiq Izeddiou, qui explore la question des migrants, de la surveillance et des frontières, autant extérieures qu’intérieures, avec cinq interprètes (jusqu’au 13 octobre, à Tangente/Espace Wilder). Notons aussi La chute, chorégraphié et interprété par Nasim Lootij, en collaboration avec la dramaturge Kiasa Nazeran, une mise en lumière de l’histoire tragique du peuple iranien et un hommage à sa ténacité (jusqu’au 13 octobre, à Tangente/Espace Wilder). — Iris Gagnon-Paradis

Consultez le site du festival : http://nordsudarts.com/