Qu’est-ce qu’une artiste conceptuelle (Nadia Myre), une romancière d’origine vietnamienne (Kim Thúy) et une actrice d’expérience (Françoise Faucher) ont en commun avec la superstar Céline Dion ? Elles ont toutes contribué, dans leur domaine, à faire rayonner la culture québécoise. Et elles ont marqué l’imaginaire collectif à travers la pérennité de leur travail.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Pour cela, en compagnie d’une douzaine d’autres créateurs, ces quatre femmes ont fait leur entrée dans la famille de l’Ordre des arts et des lettres du Québec, à titre de Compagnes et de Compagnons.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Serge Fiori

En marge de la cérémonie de remise des insignes à l’Édifice Wilder, hier soir, le nouveau Compagnon Serge Fiori s’est dit extrêmement touché, parce qu’il a toujours eu « la culture québécoise tatouée sur le cœur. Et notre culture est à la croisée des chemins : les artistes doivent travailler encore plus fort », croit-il.

De son côté, Kim Thúy a souligné que le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) l’avait encouragée dès ses débuts, en 2009, lors de la publication de Ru, en lui accordant une bourse de déplacement pour se rendre à Paris afin de promouvoir son premier roman. Depuis, Ru a été traduit et édité dans 31 pays. « Ce soir, avec ce nouvel honneur, j’ai l’impression que le Québec m’adopte une seconde fois… 40 ans après mon arrivée du Viêtnam », a confié la romancière.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Michel Marc Bouchard

« C’est un peu surréel d’être décoré pour faire ce qu’on aime et qu’on a toujours aimé dans la vie. Je suis très honoré », a dit Michel Marc Bouchard, dont la nouvelle pièce, La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, triomphe au Théâtre du Nouveau Monde ces jours-ci.

Parmi les lauréats, on retrouve aussi la metteure en scène Brigitte Haentjens, les chorégraphes Paul-André Fortier et Zab Maboungou, le fondateur de CINARS Alain Paré et l’entrepreneur de Québec Peter Simons, à titre de mécène reconnu pour « sa générosité et sa sensibilité envers les arts, ainsi que son respect des créateurs ».

« À leur manière, chacun de ces 17 nouveaux Compagnons et Compagnes sont des bâtisseurs du Québec », a souligné à La Presse Anne-Marie Jean, présidente et directrice générale du CALQ. « Ils vont laisser leur marque dans l’espace et le temps. »

L’Ordre des arts et des lettres du Québec a été inauguré en 2015, dans le cadre des 20 ans du CALQ. À ce jour, plus de 100 personnalités portent son insigne.

Consultez le site du Conseil des arts et des lettres du Québec