L'artiste de cirque française Sarah Guillot-Guyard est morte accidentellement après avoir souffert de traumatismes contondants multiples. Elle a fait une chute de 90 pieds (plus de 27 mètres), a affirmé le Bureau du coroner du comté de Clark à Las Vegas, mardi soir par voie de communiqué.

Mis à jour le 3 juill. 2013
Jean Siag LA PRESSE

La jeune femme de 31 ans, mère de deux enfants de 5 et 8 ans, a fait cette chute fatale dans la scène finale du spectacle «Kà» du Cirque du Soleil à l'hôtel MGM Grand samedi soir dernier. Les médias américains avaient d'abord parlé d'une chute de 15 mètres. L'artiste aérienne a été déclarée morte à son arrivée à l'hôpital, au University Medical Center de Las Vegas. 

«Nous continuons d'offrir notre soutien à la famille de Sarah et à tous les employés du Cirque du Soleil, a indiqué mardi la porte-parole du Cirque, Renée-Claude Ménard. 

Le spectacle «Kà», créé par Robert Lepage en 2006, a été interrompu après l'accident. «Les représentations ne reprendront pas avant le mardi 9 juillet», a affirmé la porte-parole du Cirque. L'Agence américaine de prévention des blessures au travail (OSHA) a commencé son enquête. «L'analyse des événements se poursuit et nous offrons notre pleine collaboration», a indiqué Mme Ménard. 

Selon le Bureau du coroner, l'enquête de l'OSHA pourrait prendre jusqu'à six mois avant d'être complétée.

Sarah Guillot-Guyard faisait partie de la distribution de «Kà» depuis le début de la création. Sa chute est survenue durant la scène finale, baptisée «Battle Scene». Dans ce dernier segment, huit artistes aériens se livrent une bataille sur la scène qui se dresse verticalement, face au public. Tous les artistes sont retenus par des câbles. 

Contrairement à ce que certains spectateurs ont laissé entendre, le harnais de l'acrobate ne se serait pas détaché, a affirmé la porte-parole du Cirque. Renée-Claude Ménard n'a toutefois pas fourni d'autres explications. L'un des câbles retenant le harnais pourrait être en cause. On ne sait pas si l'artiste a atterri sur le coussin gonflable caché sous la scène. 

Entraîneure en chef de l'école CirqueFit de Las Vegas, Sarah Guillot-Guyard (surnommée Sasoun) enseignait les arts du cirque à des enfants. Sur le site web commémoratif www.forsasoun.com, on peut lire de nombreux commentaires d'enfants, de parents et d'amis de cirque. «Sarah, le cirque t'a donné la vie et il te l'a volée. Je t'embrasse pour toujours ma petite soeur», peut-on lire parmi les quelque 180 messages. 

Plusieurs témoignages et poèmes très touchants y sont publiés. On retrouve également ce message de sa grand-mère: «Je n'ai pas de mots ma Sarah. Je pense grave à toi, Emy, Ethan, Mathieu, ta famille! Tu étais la jumelle de ma fille ta Carouille inconsolable. Nous allons te faire un bel hommage ici en France ma chérie. Je t'aimerai toute ma vie. Ta Mamy Nova.» 

Une vigile a été organisée à 19h mercredi soir devant l'École CirqueFit à Las Vegas. Les détails des funérailles de Sarah Guillot-Guyard n'ont pas encore été communiqués.