Présentée sous forme de laboratoire en 2009, la création du Théâtre du Double Signe Sous l'oreiller-l'aquarium de la nuit avait ce je-ne-sais-quoi qui refusait de s'évanouir. Coup de coeur du scénariste et interprète Patrick Quintal et de la collaboratrice à la mise en scène Lilie Bergeron, l'oeuvre reprend vie du 9 au 19 novembre au Théâtre Léonard Saint-Laurent.

Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre, prévient Patrick Quintal, qui campe le seul et unique personnage de la production. N'empêche, de la vingtaine de tableaux initialement présentés, quelques haïkus ont été complètement supprimés, d'autres ajoutés, pour donner un fil conducteur à son univers onirique.

Toujours, les textes ont été rédigés alors que l'auteur s'apprêtait à se mettre au lit.

Texte complet dans La Tribune de mercredi.

https://www.latribunesurmonordi.ca/