À 13 ans, Darren Aronofsky a remporté un concours de poésie organisé par les Nations Unies. Son poème racontait la fin du monde vue à travers les yeux de Noé, le personnage biblique connu pour son arche. Le réalisateur de Black Swan n'a pas oublié son oeuvre de jeunesse et s'en est inspiré pour son prochain film. Il collabore depuis le début de l'année à un roman graphique intitulé Noah avec l'artiste canadien Nico Henrichon. Récemment, il a retenu les services du scénariste-vedette John Logan (The Aviator, Gladiator) pour adapter son récit postapocalyptique. Des studios comme Paramount et Fox se montrent très intéressés à financer le film, dont le budget est estimé à 130 millions (plus que 10 fois le montant alloué à Black Swan). En 2008, Aronofsky a décrit son projet ainsi : «C'est la fin du monde et c'est le deuxième bateau le plus connu après le Titanic. Noé a été le premier environnementaliste. Il a été la première personne à planter des vignobles et à boire du vin et à se saouler. Tout ça est dans la Bible - c'est une des premières choses qu'il a faites lorsqu'il a atteint la terre ferme. On y retrouve un réel sens de la culpabilité du survivant. C'est un personnage sombre, complexe.»

Jozef Siroka LA PRESSE

Jozef Siroka ; Source : deadline.com

CASTING FAMILIER POUR ANNA KARENINA

Le nouveau film de Joe Wright, une adaptation d'Anna Karénine de Léon Tolstoï, a pris l'air d'une réunion de famille. Keira Knightley, qui a joué pour le cinéaste britannique dans Pride & Prejudice et Atonement, interprétera le rôle-titre, celui d'une femme adultérine mariée à un aristocrate moscovite de 20 ans son aîné. Saoirse Ronan, qui a obtenu une nomination aux Oscar pour Atonement, et qu'on a vue plus tôt cette année dans Hannah de Wright, en sera également. Tout comme Matthew MacFayden ( Pride & Prejudice ) et Olivia Williams ( Hannah ). Parmi les nouveaux venus dans l'écurie Wright, comptons Kelly MacDonald, Aaron Johnson et Jude Law. Le tournage d'Anna Karenina se déroulera en septembre au Royaume-Uni et en Russie.

Jozef Siroka ; Source : The Daily Mail

RED TAILS DE GEORGE LUCAS EN SALLE EN JANVIER

Croyez-le ou non, George Lucas n'en a pas que pour Star Wars ou Indiana Jones. En effet, depuis 1988, il développe à titre de producteur un film de guerre intitulé Red Tails. Entamé en mars 2009, le tournage s'est récemment terminé et une sortie en salle est prévue pour janvier prochain, a annoncé le réalisateur Anthony Hemingway sur Twitter. Mettant en vedette Terrence Howard, Cuba Gooding Jr. et Method Man, Red Tails raconte l'histoire vécue des premiers pilotes afro-américains de l'US Air Force. Surnommés Tuskegee Airmen, ces derniers étaient confrontés aux préjugés de leurs supérieurs racistes, qui considéraient leurs habiletés comme étant inférieures. Ils ont finalement été déployés dans les zones de combat les plus dangereuses durant la Seconde Guerre mondiale. Cent cinquante pilotes du groupe, sur un total de 445, y ont laissé leur vie. En 2007, les Tuskegee Airmen ont reçu la Médaille du Congrès, plus haute distinction civile décernée aux États-Unis.

Jozef Siroka ; Source : indiewire.com

JON STEWART PRODUIRA UN FILM BIOGRAPHIQUE

Jon Stewart a commencé sa carrière dans le cinéma en campant des seconds rôles dans des comédies modestes (Jay and Silent Bob Strike Back, Death to Smoochy), qui servent désormais comme source d'autodérision lors de sa populaire émission de fin de soirée The Daily Show. Le célèbre animateur compte cependant passer aux choses sérieuses, et a manifesté son intention de produire un film basé sur la vie du journaliste canado-iranien Maziar Bahari, emprisonné pendant 118 jours dans la foulée de la Révolution verte en Iran, en 2009. Lundi dernier, Stewart a invité Bahari sur le plateau du Daily Show pour discuter de son nouveau livre, Then They Came for Me. « J'insiste pour dire à quel point je suis impressionné par l'histoire de cet homme, par son courage, a dit l'animateur. Nous travaillons tous les deux sur un film là-dessus. J'ai suggéré, évidemment, Matt Damon pour ton rôle «. Suite à quoi l'invité a répondu, pince-sans-rire: « Je pensais plutôt à Will Smith «.

Jozef Siroka