Le 16 avril dernier, près de 4000 employés de 12 usines du groupe Bel, situés dans 20 pays différents, ont consacré leur travail à soutenir ceux qui chaque jour contribuent à lutter contre la crise de la COVID-19 et agir concrètement sur le terrain auprès des populations les plus exposées.

La Presse

Ainsi, la production mondiale de cette journée de solidarité était consacrée à des dons, financiers ou en produits, qui seront reversés aux banques alimentaires, hôpitaux et associations des 20 pays mobilisés pour répondre aux besoins locaux.

Au total, c’est l’équivalent de 20 millions de portions de La Vache qui Rit produites le jour J qui ont permis aux pays de constituer une grande châine de solidarité internationale.

Les pays mobilisés dans le cadre de cette action internationale sont le Canada, la France, berceau de la marque, ainsi que plusieurs pays en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient.

Au Canada, l’entreprise soutient plus que jamais ses banques alimentaires partenaires avec un don de 75 000$. Moisson Montréal, Moisson Rive-Sud, Moisson-Québec, la Calgary Food Bank et la Salvation Army Food Bank à Toronto recevront chacun un don de 15 000$.

Pour Antoine Fiévet, PDG du groupe Bel, « dans ce contexte inédit de pandémie, cela nous tient particulièrement à cœur de contribuer à l’effort collectif, à travers le lien qui unit la Vache qui Rit avec les familles du monde entier. Je salue le courage et l’engagement de nos équipes de production qui se mobilisent sans relâche et sont aujourd’hui des relais de solidarité. Notre marque porte les valeurs de générosité et d’esprit positif qu’il est fondamental de continuer à partager avec ceux qui en ont le plus besoin dans ces temps difficiles. »

Tout au long de l’année, Bel Canada donne des produits à ces partenaires, dont 6 millions de portions en 2019. Depuis trois ans, les employés participent aussi à une activité de bénévolat en entrepôt chez Moisson Montréal, pour trier et emballer les denrées alimentaires et aider les personnes dans le besoin.

«C'est en travaillant ensemble et en s'assurant que les familles, surtout les plus vulnérables, aient de la nourriture sur la table que nous passerons au travers de cette crise », a souligné la présidente de Bel Canada, Cristine Laforest.

Bel est un groupe familial international piloté par la cinquième génération de dirigeants familiaux. À plus de 150 ans, le groupe Bel est un des leaders mondiaux du secteur des fromages de marque et un acteur majeur des collations saines.

La mission du groupe, « s'engager pour une alimentation plus saine et responsable pour tous », guide les 12 600 collaborateurs de Bel dans le déploiement d’un modèle d’entreprise responsable et rentable, qui place le consommateur et la création de valeur partagée au cœur de ses décisions.

Le portefeuille de marques de Bel inclut notamment La Vache qui rit, Mini Babybel et Boursin.

La filiale Bel Canada a été créée en 2005 pour dynamiser le développement des activités du groupe au Canada. Deux de ses principales marques, Boursin et La Vache qui rit, sont produites en sous-traitance au Canada avec des partenaires locaux actifs dans la transformation laitière. L'usine de Mini Babybel de Sorel-Tracy, qui ouvrira en 2020, sera le premier établissement que Bel exploitera directement au Canada.