La Fondation cancer du sein du Québec a annoncé le 4 décembre dernier qu’elle a amassé 8500$ dans le cadre de sa campagne de dons pour la journée nationale de la générosité « Mardi Je Donne », qui s’est tenue le 3 décembre.

La Presse

Ce montant permettra de soutenir les personnes touchées par le cancer du sein métastatique, le stade le plus avancé de la maladie, à ce jour toujours incurable.

Jusqu’à 30% des personnes touchées par le cancer du sein développent un cancer du sein métastatique. Pour ces patientes, les frais que la maladie engendre au quotidien sont exorbitants, d’autant plus que la majorité d’entre elles sont forcées d’arrêter de travailler.

Par mois, les médicaments coûtent 600 $ à 900$ une séance de soutien psychologique 130$, une aide-ménagère 100$, le stationnement à l’hôpital et hébergement proche de l’hôpital 170$ et une séance de physiothérapie 120$. À cela s’ajoute une prothèse capillaire, 350$.

Cette campagne de dons a été lancée le 28 novembre à l’aube du Vendredi fou et du Cyber lundi et s’est conclue avec « Mardi Je Donne ». L’objectif était de démystifier la réalité des personnes vivant avec un cancer du sein métastatique et leur offrir un soutien financier.

Avec son programme d’aide financière, la Fondation cancer du sein du Québec offre jusqu’à 2000$ par année à une personne touchée par un cancer du sein métastatique.

« Puisque le stade 4 est la forme mortelle du cancer du sein, nous avons des besoins criants d’investissements dans les services de soutiens adaptés à notre condition et en recherches. Aidez-nous à sortir de l’ombre et à briser le tabou qui entoure le cancer du sein métastatique ! » ajoute Mylène Lanthier, touchée par un cancer du sein métastatique.

Participaient également à la campagne Marie-Charlotte Guy (survivante du cancer du sein), Mark Basik (chirurgien-oncologue à l’Hôpital général juif), Virginie Randrianarisoa (prof de yoga impliquée avec la Fondation), Mitsou Gélinas (porte-parole de la Fondation depuis 13 ans) et Maryse Gilbert (survivante du cancer du sein).

La Fondation cancer du sein du Québec (FCSQ) est le seul organisme philanthropique qui s’assure que les retombées de ses investissements en recherche dans la lutte au cancer du sein sont investies ici, au Québec. Depuis plus de 25 ans, elle a ainsi récolté plus de 50 millions $ qui ont été distribués chez nous au profit d’une recherche de pointe et pour défendre les intérêts des personnes atteintes du cancer du sein et leurs proches. Les fonds amassés par la FCSQ sont également investis en soutien à l’innovation, la sensibilisation et l’éducation. Chercheurs, bénévoles, donateurs, familles, tous sont liés par le même espoir : augmenter le taux de survie des personnes touchées par le cancer du sein afin d’en arriver un jour à atteindre la guérison complète.