Du 10 au 11 octobre, 60 chefs d’entreprise et professionnels ont passé une nuit dehors pour appuyer Dans la rue à l’occasion de l’événement-bénéfice « Une nuit dans la rue, édition des entreprises 2019 ».

La Presse

L’événement, présenté par CN et Sun Life Québec en collaboration avec Stingray, et dont le porte-parole est Denis Coderre, vise à sensibiliser la communauté aux problématiques de l’itinérance jeunesse pour la troisième année consécutive.

Grâce aux partenaires et participants qui ont accepté de relever le double défi de collecter des fonds et de passer une nuit dehors, Dans la rue a amassé cette année plus de 230 000$ afin de poursuivre ses actions auprès des jeunes en situation d’itinérance. Plusieurs entreprises, telles qu’Ivanhoé Cambridge, ainsi que de nombreux donateurs ont contribué sur la plateforme de collecte de fonds ou en achetant un repas dans les « food trucks » présents ce midi sur les lieux de l’événement, lesquels ont remis 3$ à Dans la rue pour chaque repas vendu.

« Je suis extrêmement fier d’être le porte-parole de l’événement Une nuit dans la rue et de la contribution de Stingray en appui aux jeunes sans-abri », déclare Denis Coderre, conseiller spécial, Stratégie et développement international, Stingray et porte-parole d’Une nuit dans la rue. « Cette cause me tient vraiment à coeur. Tous les jeunes méritent d’être soutenus et écoutés dans les moments difficiles. Je me joins à l’équipe de Dans la rue pour sensibiliser la population à la cause de l’itinérance jeunesse et poursuivre l’oeuvre de Pops auprès des jeunes en situation précaire à Montréal. Continuons de les aider, sans jamais les juger, pour leur ouvrir les portes vers une plus grande autonomie et un avenir meilleur ! »

Durant la soirée, les participants prennent part à des activités éducatives et à des épreuves qui leur permettent de mieux comprendre les réalités que vivent les jeunes. À l’aide des intervenants de Dans la rue, ils sont amenés à trouver des solutions pour sortir de l’itinérance.

« Chaque année, je participe à Une nuit dans la rue avec un groupe de collègues et des gens de la communauté des affaires pour signifier notre soutien à la cause et sensibiliser à la réalité des jeunes sans-abri. Notre participation est une humble contribution visant à améliorer leur situation. Heureusement qu’on peut compter sur des intervenants qui, sur le terrain, font un travail remarquable de prévention et de réduction de l’itinérance jeunesse », affirme Robert Dumas, président et chef de la direction, Sun Life Québec.

« Je dors dans la rue ce soir parce que la cause de l’itinérance jeunesse me touche et que je souhaite soutenir la communauté afin d’offrir aux jeunes un avenir meilleur à Montréal. Il est crucial de soutenir les jeunes à risque et de leur fournir tous les outils dont ils ont besoin pour qu’ils aient accès à des opportunités dans la vie », explique Bernd Beyer, vice-président et trésorier, CN.

Cécile Arbaud, directrice générale de Dans la rue, précise que « les jeunes que nous aidons font face à des situations très complexes dont des problèmes de santé mentale, pour la majorité d’entre eux, et de discrimination pour les populations LGBTQ et autochtones. Ils sont en plein développement, en transition vers la vie adulte. Pour eux, Dans la rue déploie une approche intégrée grâce à des services variés et de nombreux partenariats. C’est avec émotion que je remercie chaleureusement tous ceux qui nous soutiennent dans la réussite de nos actions. »

Était également présent Paul Setlakwe, vice-président principal et chef des opérations financières, Fednav, et président du conseil d’administration de Dans la rue.

Dans la rue vient en aide à plus de 1000 jeunes par année et est l’organisme québécois offrant la plus grande diversité de services aux jeunes sans abri ou en situation précaire de 12 à 25 ans. Ces services sont la Roulotte, qui sillonne les rues du centre-ville depuis plus de 30 ans pour offrir de la nourriture et de l’écoute ; le Bunker, un hébergement d’urgence temporaire ; le centre de jour où les jeunes peuvent manger un repas, recevoir des vêtements, voir une infirmière, consulter des psychologues, aller à l’école, trouver un emploi et participer à des ateliers d’art et de musique ; et les appartements où ils peuvent bénéficier d’une stabilité résidentielle.

Fondé en 1988 par le Père Emmett Johns (« Pops », 1928-2018), Dans la rue vient en aide aux jeunes sans-abri ou en situation précaire. Avec dévouement, empathie et respect, et grâce au soutien de la communauté, l’organisme veille à leurs besoins immédiats et travaille avec eux afin qu’ils puissent acquérir les compétences et les ressources nécessaires pour mener une vie plus autonome et enrichissante.