La finale québécoise du Défi génie inventif ÉTS avait lieu le 26 mai dernier.

LA PRESSE

Pour accéder à la finale québécoise, les jeunes, âgés de 12 à 17 ans, se sont démarqués lors d'une finale régionale du Défi génie inventif ÉTS en relevant le défi Pèse su'l piton! Cette année, il s'agissait de concevoir un appareil qui devait enclencher une cascade d'événements.

La finale s'est articulée autour de plusieurs manches réparties sur trois aires de compétition différentes. Ainsi, les participantes et les participants ont pu mettre leur appareil à l'épreuve à plusieurs reprises. Les meilleures équipes se sont affrontées dans le cadre de la Finale A. Les équipes restantes ont pu disputer une dernière partie à la Finale B.

Voici les équipes dont les prototypes leur ont permis de se démarquer en Finale A. Pour le 1er cycle, Raphaël Tremblay de l'école polyvalente Jonquière avec « La Chicane », a remporté l'or et une bourse de 750$, alors que Mélanie Simard de la même école a remporté l'argent et une bourse de 500$ pour « Le Grément ». Le bronze (et sa bourse de 250$) a été remporté par Adriana Tsoukalas, Coralie Harvey, Sérina Ngo et Annika Imbeault du Collège Français, campus de Montréal, pour leur projet CASA. Les médailles et les bourses du 1er cycle sont remises par ArcelorMittal Produits longs Canada.

Au 2e cycle, Sasha Dolgopolyy et Simon Quenneville de l'Académie Lafontaine à Saint-Jérôme ont remporté la médaille d'or et une bourse de 750$ pour « Prototype », Ariane Veilleux, Laury-Ann Chapoy, Maryane Lefebvre et Olivia Dagenais de l'école secondaire Augustin-Norbert-Morin de Sainte-Adèle ont remporté l'argent et une bourse de 500$ pour « L'incroyable Élastofille), et Alexandre Breton et Camille Giguère de l'école secondaire Monseigneur-Euclide-Théberge de Marieville ont remporté le bronze et une bourse de 250$ pour « La commotion ». Les médailles et les bourses du 2e cycle sont remises par l'École de technologie supérieure (ÉTS).

Il y avait aussi des prix toutes finales et tous cycles confondus. Le Prix pour les filles, remis par la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke, consistait en une bourse d'études qui couvre les frais de scolarité d'une année d'études, dans un des huit baccalauréats en génie. Il a été remis à Catherine Parent du Collège Mont-Sacré-Coeur à Granby. Le Prix Coup de coeur, une bourse de 250$ remise par l'Association pour l'enseignement de la science et de la technologie au Québec, a été remis à Geneviève La Salle Richard de l'École polyvalente Le Carrefour de Val-d'Or pour « Magic ». Le Prix de l'inventivité, une bourse de 250$ remise par la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke, a été décerné à Nathan Berthelot de l'école secondaire Armand-Saint-Onge d'Amqui pour « Le garage suspendu ». Le Prix de Soutien à la relève en génie, une bourse de 250$ remise par la Fondation de l'Ordre des ingénieurs du Québec, a été décerné à Alexis Quiroz-Cheng et Mikalex Demers du Séminaire de Sherbrooke pour «AIMEJAY ESLAY ISCUITSBAY ». 

La finale québécoise du Défi génie inventif ÉTS est rendue possible grâce au soutien de l'École de technologie supérieure (ÉTS), part enaire présentateur de l'événement et institution hôte. Ce projet est également soutenu financièrement par le ministère de l'Économie et de l'Innovation, par l'entremise du programme NovaScience. Merci à ArcelorMittal Produits longs Canada, partenaire majeur, à la Faculté de génie de l'Université Sherbrooke, à la Fondation de l'Ordre des ingénieurs du Québec et à l'Association pour l'enseignement de la science et de la technologie. La direction de la finale remercie également les magazines Les Débrouillards, Curium et Québec Science, partenaires médias de l'événement. 

Le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux sont présents partout au Québec afin de promouvoir le goût des sciences et des technologies chez les jeunes Québécois de 4 à 20 ans. Leurs programmes et leurs activités encouragent l'émergence d'une relève scientifique tout en soutenant l'enseignement des sciences et des technologies par une approche concrète. Le Réseau Technoscience offre notamment les programmes suivants : Expo-sciences, Défis technologiques, Club des Débrouillards et Les Innovateurs à l'école. Il assure également la diffusion de plusieurs trousses et animations pédagogiques en science pour le primaire et le secondaire.

Le Programme NovaScience vise à favoriser une plus grande compréhension de la science et de la technologie par les jeunes et le grand public, ainsi que le développement d'une relève dans ces domaines.