Le président du conseil d'administration de la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), Jean St-Gelais, ainsi que le directeur général du MNBAQ, Jean-Luc Murray, ont annoncé le 13 décembre dernier unecontribution de 500 000$ de Claude Bigras et de son épouse, Andrée Lafleur, afin de soutenir la mission du Musée.

Publié le 14 déc. 2018
LA PRESSE

Le couple avait d'ailleurs profité de la tenue du premier Gala MNBAQ, en mai dernier, pour exprimer sa volonté de laisser une marque importante au Musée.

Cette contribution sera reconnue : les noms de ces grands donateurs seront désormais associés à la salle d'exposition Alfred Pellan. Le rêveur éveillé du pavillon Charles-Baillairgé, devenant ainsi Alfred Pellan. Salle d'exposition Claude Bigras et Andrée Lafleur.

« Cette dénomination vient souligner un geste de partage remarquable du couple Bigras-Lafleur, qui favorisera le développement des collections, le financement des expositions d'envergure, ainsi que l'accessibilité aux programmes éducatifs et culturels du Musée. Leur don aura non seulement un impact immédiat, mais aussi pour les générations futures, en favorisant la pérennité du MNBAQ. Nous souhaitons que ce geste inspire d'autres philanthropes à s'engager chacun à leur façon », a dit Jean St-Gelais, président du conseil d'administration de la Fondation du MNBAQ.

M. Bigras est le président et chef de la direction de GDI Services aux immeubles. Passionné par l'art du Québec, l'entrepreneur de nature discrète considère que le talent des artistes d'ici lui permet de voir la vie autrement et l'inspire au quotidien. Il apprécie particulièrement l'oeuvre surréaliste d'Alfred Pellan, qui marie la spontanéité à l'inattendu. Il était tout naturel d'associer son nom, et celui de son épouse, à ce génie de l'art moderne.