Source ID:; App Source:

Étudiantes honorées

De gauche à droite : Barbara Wisnoski, Jessica Veevers, ... (Photo : Pierre Longtin)

Agrandir

De gauche à droite : Barbara Wisnoski, Jessica Veevers,  Cassandre Herbert et Michel de la Chenelière.

Photo : Pierre Longtin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Le 10 septembre dernier, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) honorait les trois lauréats de son programme de prix et bourse art et culture Michel de la Chenelière.

Créé en 2013 par Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, et Michel de la Chenelière, grand mécène de l'éducation au Musée, ce programme vise à souligner l'excellence académique d'étudiants de deuxième et de troisième cycle d'universités montréalaises.

Pour cette 4e année, une bourse de 5000 $ a été remise à Jessica Veevers, candidate au doctorat de l'Université Concordia, pour son examen de synthèse intitulé The Intersection of Materiality and Mattering: Acrylic Paint and Montreal's Hard-Edge Painting. Cette bourse vise à encourager la poursuite de ses recherches et la rédaction de sa thèse.

Exceptionnellement, deux prix de 2 000 $ ont de plus été décernés à deux étudiantes pour la qualité de leurs mémoires de maîtrise : Cassandre Herbert, M.A. en histoire de l'art de l'Université de Montréal, pour son mémoire intitulé À la recherche de Proserpine : la loggia du palais épiscopal de Bagnaia au temps du cardinal Niccolò Ridolfi (1541-1550), et Barbara Wisnoski, M.A. en histoire de l'art de l'Université Concordia, pour son mémoire An Aesthetics of Everything Else: Flat Ontologies and the Everyday.

« Pour sa 4e édition, ce programme de prix et bourses récompense non pas deux, mais trois étudiants à la maîtrise et au doctorat. Je suis heureux qu'il puisse encourager ces talentueux étudiants dans la poursuite de leurs projets en plus de souligner l'excellence de leurs travaux dans les champs de l'art et de la culture », a affirmé Michel de la Chenelière.

« Merci à Michel de la Chenelière de contribuer à une bourse supplémentaire cette année : la qualité des mémoires le justifiait. Continuons de renforcer les liens d'excellence entre la recherche en histoire de l'art et le MBAM pour construire notre futur », a ajouté Nathalie Bondil.

Les départements d'histoire de l'art des quatre universités montréalaises étaient invités à soumettre les deux meilleurs mémoires et la meilleure proposition de thèse déposés entre octobre 2016 et septembre 2017. Le jury était composé de Nicole Dubreuil, professeure honoraire, Département d'histoire de l'art et d'études cinématographiques, Université de Montréal, et Laurier Lacroix, professeur émérite, Département d'histoire de l'art, Université du Québec à Montréal. Faisaient également partie du jury les conservateurs du MBAM, Diane Charbonneau, Hilliard T. Goldfarb, et Geneviève Goyer-Ouimette, ainsi que Richard Gagnier, chef du service de la restauration, et Danielle Roberge, responsable des activités culturelles.

Visant à faire avancer la recherche sur les collections du MBAM au sens large, les prix sont attribués selon la pertinence de la thèse dans ses liens (artistiques, esthétiques, historiques, sociologiques, etc.) avec le Musée. Le jury évalue le dossier académique selon les critères suivants : l'implication dans le domaine de la recherche ; et la qualité et la pertinence de la thèse pour l'avancement des connaissances.

Avec l'Atelier international d'éducation et d'art-thérapie Michel de la Chenelière, l'éducation s'inscrit au coeur de la mission du MBAM. Chaque année, des milliers d'élèves participent à des visites et à des ateliers de création offrant maintes occasions d'apprendre par le truchement de l'art. Avec ses ÉducExpos, le Musée présente au public des projets réalisés par des groupes scolaires et communautaires invités à poser un regard sensible sur sa collection. Avec EducArt.ca, il rend sa collection accessible à toutes les écoles secondaires du Québec. Cette plateforme éducative permet aux enseignants d'approfondir le contenu de leurs cours dans les différentes disciplines - de l'univers social aux mathématiques -, en s'appuyant sur les 350 oeuvres de la collection encyclopédique du Musée. De plus, le MBAM collabore étroitement avec le milieu académique et accueille des étudiants de niveaux collégial et universitaire dans le cadre de stages de formation et de cours offerts dans ses espaces, ambitionnant devenir un véritable « musée-école ».

Avec 1,3 million de visiteurs par année, le MBAM est l'un des musées les plus fréquentés au Canada. Il se classe au 8e rang des musées les plus visités en Amérique du Nord. Le MBAM est l'un des plus importants éditeurs canadiens de livres d'art en français et en anglais diffusés à l'international. Le Musée abrite l'Atelier international d'éducation et d'art-thérapie Michel de la Chenelière, le plus grand complexe éducatif dans un musée d'art en Amérique du Nord, qui permet la mise en oeuvre de projets en éducation, en mieux-être et en art-thérapie




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer